Investir dans un LMNP à la montagne, les avantages

Que signifie un LMNP Montagne ?

Un LMNP à la Montagne, ou Location Meublée Non Professionnelle à la Montagne, est un dispositif fiscal qui permet d’investir dans des biens immobiliers gérés situés en station de ski et de bénéficier de certains avantages fiscaux s’ils louent leur bien meublé à des vacanciers.

Pourquoi investir dans un LMNP à la montagne ?

Une fiscalité avantageuse via le régime réel ou micro-BIC.
– La possibilité de diversifier son portefeuille.
Bénéficier du logement sur certaines périodes.
– Génération de revenus complémentaires.
Valorisation du bien dans une zone géographique.

Un LMNP à la Montagne est un statut fiscal spécifique applicable aux propriétaires de biens locatifs situés en montagne. LMNP signifie « Loueur en Meublé Non Professionnel », et il permet aux propriétaires de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants.

Dans le cadre d’un LMNP à la Montagne, le propriétaire achète un bien dans une résidence de tourisme en station de ski et l’exploitant de la résidence met en location le bien meublé à des vacanciers ; il peut ainsi faire bénéficier le propriétaire d’un régime fiscal favorable. En optant pour ce statut, le propriétaire peut déduire les charges liées à l’exploitation de son bien (travaux, charges de copropriété, taxe foncière, etc.) de ses revenus locatifs. Cette déduction permet donc de réduire le montant des impôts à payer.

En plus de cela, le propriétaire peut également amortir le prix d’acquisition de son bien sur une durée définie. Cette déduction d’amortissement permet ainsi de diminuer les revenus locatifs imposables. De plus, le statut LMNP à la Montagne permet également d’être affranchi de la TVA sur les loyers perçus.

En résumé, grâce au statut LMNP à la Montagne, les propriétaires de biens locatifs en montagne peuvent bénéficier de nombreux avantages fiscaux et optimiser leur investissement. Cependant, il est important de bien se renseigner sur les conditions et les obligations liées à ce statut pour en profiter pleinement.

Quels sont les avantages d’investir dans un LMNP à la Montagne ?

Les avantages détaillés d’investir dans un LMNP à la Montagne:

Une fiscalité avantageuse via le régime réel ou micro-BIC. Le statut LMNP offre des avantages fiscaux grâce à son régime réel ou micro-BIC, spécialement conçu pour les propriétaires de logements meublés, appelés « loueur meublé non professionnel » (LMNP). Ce régime permet aux propriétaires de LMNP de bénéficier d’importantes réductions d’impôts sur leurs revenus locatifs.

La diversification du portefeuille permet de réduire les risques en investissant dans différentes classes d’actifs. Investir dans un LMNP à la montagne offre une opportunité d’investissement alternative par rapport aux investissements traditionnels comme les actions ou les obligations.

La location du bien pendant les périodes de forte affluence touristique permet de générer des revenus complémentaires. Les stations de montagne sont populaires tout au long de l’année, attirant des touristes en été pour la randonnée et d’autres activités en plein air, et en hiver pour le ski et les sports d’hiver. Cela offre une opportunité de louer le bien pendant ces périodes pour générer des revenus réguliers.

La fréquentation touristique élevée dans les zones montagneuses contribue à la valorisation du bien. Les stations de ski et les destinations de montagne populaires ont tendance à être bien demandées et les prix de l’immobilier dans ces régions peuvent augmenter au fil du temps.

En résumé, investir dans un LMNP à la montagne offre la possibilité de diversifier son portefeuille, de générer des revenus complémentaires grâce à la location du bien et de profiter de la valorisation potentielle du bien dans une zone géographique à forte fréquentation touristique. Cela fait de cette classe d’actifs un choix attractif pour les investisseurs cherchant à maximiser leurs rendements potentiels.

Les domaines skiables préférés des français (et pas que!)

Il existe de nombreuses vallées pour se faire plaisir, aussi bien l’hiver que l’été !

La France abrite quelques-uns des domaines skiables les plus réputés au monde. Des sommets emblématiques des Alpes aux pentes moins connues du Massif central, la France dispose d’un vaste choix de stations offrant des aventures enneigées tout au long de l’hiver. Voici quelques-uns des domaines skiables les plus populaires de France :

Les Alpes françaises – L’une des plus grandes chaînes de montagnes d’Europe, les Alpes françaises Le Massif central – Offrant certains des paysages les plus pittoresques du pays, le Massif central est un choix idéal pour les amateurs de sports d’hiver.

Les Pyrénées – Ces chaînes majestueuses, situées dans le sud-ouest de la France, offrent des pentes spectaculaires et une variété d’activités de plein air pour les touristes comme pour les habitants.

La savoie – Cette région du sud-est de la France est connue pour ses stations de ski, notamment celles de classe mondiale comme Courchevel et Val d’Isère. Des pistes pour débutants aux pistes difficiles, il y en a pour tous les goûts en Savoie.

Les Vosges – Les Vosges est un domaine skiable moins connu du nord-est de la France, mais il n’en est pas moins beau. Avec ses collines ondulantes et ses forêts épaisses, cette région est parfaite pour une escapade hivernale.

Les stations de ski préférées pour investir à la montagne

La Savoie
  • Val Thorens : La plus haute station d’Europe, célèbre pour son excellent enneigement et ses vastes domaines skiables.
  • Méribel : Partie du domaine des Trois Vallées, connue pour ses charmants chalets et son ambiance familiale.
  • Courchevel : Luxueuse et mondaine, avec des pistes pour tous les niveaux et des services haut de gamme.
  • Tignes : Offre un ski d’été sur le glacier de la Grande Motte et un grand domaine skiable en hiver.

 

La Haute-Savoie

 

  • Chamonix : Mondialement célèbre, au pied du Mont-Blanc, idéale pour le ski alpin et le freeride.
  • Avoriaz : Station intégrée, entièrement piétonne, connue pour son architecture moderne et son grand domaine skiable.
  • Megève : Élégante et traditionnelle, avec de beaux paysages et des pistes variées.

 

Les Pyrénées

 

  • Ax 3 Domaines : Diversifiée, offrant de belles pistes forestières et une vue imprenable sur les Pyrénées.
  • Saint-Lary-Soulan : Idéale pour les familles, avec un bon mélange de pistes pour tous les niveaux.
  • Font-Romeu : Ensoleillée et conviviale, avec des installations pour le ski alpin et le ski de fond.

 

Le Jura

 

  • Les Rousses : Station familiale offrant une variété d’activités hivernales, y compris le ski nordique.
  • Métabief : Convient aux skieurs de tous niveaux, avec une vue magnifique sur les Alpes.

 

Les Vosges

 

  • La Bresse-Hohneck : La plus grande station des Vosges, bien équipée pour le ski et les activités hivernales.
  • Gérardmer : Connu pour son lac et ses pistes forestières, idéal pour les skieurs débutants et intermédiaires.

 

Les Alpes du Sud

 

  • Serre Chevalier : L’une des plus grandes stations des Alpes du Sud, avec un bon ensoleillement et une variété de pistes.
  • Isola 2000 : Proche de la Côte d’Azur, connue pour son ensoleillement et ses pistes diversifiées.

 

Que vous soyez à la recherche d’un défi ou que vous souhaitiez simplement profiter du paysage, il existe de nombreux domaines skiables en France qui offrent quelque chose de spécial.

Quel que soit votre choix, investir dans un LMNP à la montagne est un excellent moyen de diversifier votre portefeuille et de bénéficier d’une série d’avantages.

L’un des avantages de ces types de LMNP Montagne est la possibilité d’utiliser le bien personnellement pendant quelques semaines par an. En effet le gestionnaire de la résidence propose différentes formules qui permettent de jouir de votre bien en donnant vos dates à l’avance. Pour cela nos conseillers pourrons vous expliquer les différentes formules proposées en fonction des gestionnaires.

 

Du ski et des activités outdoor

Les stations de ski sont des destinations de vacances populaires en raison des activités variées qu’elles proposent. Il existe différents types de stations de ski, chacune offrant son propre attrait.

Les stations familiales sont idéales pour les familles avec de jeunes enfants. Elles offrent des pentes douces et sécurisées pour les débutants, ainsi que des écoles de ski qui enseignent aux enfants les rudiments du sport. Ces stations proposent également des activités hors-ski, telles que des pistes de luge, des parcs à neige et des aires de jeux pour divertir toute la famille.

Les stations de ski haut de gamme sont connues pour leur luxe et leurs prestations de qualité. Elles offrent des pentes plus difficiles et des équipements haut de gamme pour les skieurs expérimentés. Ces stations proposent également des spas, des restaurants gastronomiques et des boutiques de luxe pour satisfaire tous les besoins des clients.

Les stations de ski polyvalentes offrent une combinaison de pistes accessibles aux skieurs de tous niveaux. Elles offrent une variété d’activités en plus du ski, telles que la raquette, le ski de fond et les randonnées en montagne.

Il y a plusieurs départements en France où se trouvent la majorité des résidences tourisme en montagne. Ces départements comprennent les Alpes-Maritimes, les Hautes-Alpes, la Savoie et la Haute-Savoie. Ces régions offrent un accès facile aux pistes de ski et aux activités diversifiées, ce qui en fait des destinations prisées pour les amateurs de sports d’hiver.

En conclusion, les stations de ski offrent une variété d’activités pour satisfaire tous les types de clients, des familles aux skieurs expérimentés. Il existe différents types de stations, chacune offrant son propre charme et ses propres prestations. Les départements français tels que les Alpes-Maritimes, les Hautes-Alpes, la Savoie et la Haute-Savoie abritent la majorité des résidences touristiques en montagne, offrant ainsi un large choix de destinations de vacances en montagne.

Le fonctionnement des résidences de services

Les résidences de services offrent une opportunité d’investissement attrayante pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif. Ces

résidences offrent des appartements en exploitation, ce qui signifie qu’ils sont déjà loués et génèrent des revenus locatifs dès l’achat.

L’un des avantages majeurs de l’investissement dans des appartements en exploitation est que les prix sont généralement pl

us bas que dans le neuf. Cela permet aux investisseurs d’acquérir des biens immobiliers à un coût inférieur et de réaliser des profits potentiels plus importants à long terme.

De plus, le bail commercial proposé dans ces résidences de services est souvent très attractif. Il offre souvent des conditio

ns avantageuses pour les propriétaires, avec des loyers qui sont généralement indexés et révisés chaque année. Cela garantit un revenu locatif stable et régulier pour les investisseurs.

Un autre avantage clé des résidences de services est la possibilité de commencer à recevoir des loyers immédiatement après la signature de l’acte authentique. Contrairement aux biens immobiliers neufs, où il peut y avoir une période d’inoccupation avant que les locataires ne s’installent, les appartements en exploitation sont déjà loués, ce qui signifie que les investisseurs commencent à percevoir des revenus dès le début de l’investissement.

En résumé, les résidences de services offrent d’excellentes opportunités d’investissement dans des appartements en exploitation. Avec des prix plus bas que dans le neuf, des baux attractifs et la possibilité de commencer à recevoir des loyers immédiatement après la signature de l’acte authentique, ces investissements peuvent être une source de revenu stable et rentable pour les investisseurs immobiliers.

Recevoir des offres de LMNP Montagne

Les résidences de tourisme offrent une multitude d’options pour ceux qui recherchent un nouvel investissement ou un séjour agréable. Plusieurs programmes neufs sont disponibles pour répondre aux besoins de chaque individu.

Pour obtenir plus d’informations sur ces programmes neufs ou d’occasion de résidences de tourisme à la montagne, vous pouvez remplir le formulaire qui se trouve en bas de cette page. Nos experts se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions et de vous fournir des informations précises sur chaque programme.

Que vous cherchiez une résidence de tourisme au bord de la mer, à la montagne ou en ville, nos conseillers experts sont là pour vous guider dans votre recherche. Ils pourront vous aider à choisir le programme qui correspond le mieux à vos besoins et à vos attentes.

N’hésitez pas à nous contacter dès maintenant pour obtenir tous les détails sur nos programmes neufs de résidences de tourisme. Avec notre expertise et notre disponibilité, nous sommes sûrs de vous aider à trouver le logement idéal pour vos prochaines vacances ou pour votre investissement.

La fiscalité de l’investissement LMNP à la Montagne

L’investissement dans le LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) Montagne offre de nombreux avantages fiscaux aux investisseurs. En effet, le régime fiscal de ce type d’investissement permet de bénéficier de certaines réductions d’impôts, ce qui le rend très attractif pour les personnes souhaitant investir dans l’immobilier touristique en montagne.

Tout d’abord, les revenus perçus grâce à la location d’un bien LMNP Montagne sont soumis à un régime fiscal avantageux. En optant pour le régime micro-BIC, les investisseurs peuvent bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs. Cela permet de réduire considérablement l’impôt sur le revenu.

De plus, les investisseurs peuvent également bénéficier d’autres mesures fiscales intéressantes. Par exemple, ils peuvent récupérer la TVA sur l’achat du bien immobilier s’ils s’engagent à le louer pendant certaines périodes. Cette récupération de la TVA peut représenter une économie significative.

En conclusion, l’investissement dans le LMNP Montagne présente de nombreux avantages fiscaux. Il permet de réduire l’impôt sur les revenus, de récupérer la TVA et de bénéficier d’une défiscalisation intéressante. C’est donc une option attrayante pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier touristique en montagne tout en optimisant leur situation fiscale.

Statut de foyer fiscal et taxe foncière

Le statut de foyer fiscal fait référence à la situation fiscale d’un contribuable, qui peut être considéré comme un individu seul ou une famille regroupant plusieurs personnes vivant sous le même toit. Le statut de foyer fiscal a un impact sur le montant de la taxe foncière qui peut être due.

Concernant les locations meublées, la taxe foncière est généralement supportée par le propriétaire bailleur, sauf si le contrat de location stipule que le locataire doit en assumer une partie. Dans le cas d’une location nue, la taxe foncière est toujours à la charge du propriétaire.

Le statut fiscal du Loueur Meublé Professionnel (LMP) et du Loueur Meublé Non-Professionnel (LMNP) peut également influencer les obligations fiscales liées à la taxe foncière. En tant que LMP, le contribuable est considéré comme un professionnel et peut bénéficier de certains avantages fiscaux, tels que l’exonération de la taxe foncière pendant les premières années d’activité. En revanche, en tant que LMNP, le contribuable est considéré comme un particulier et doit donc payer la taxe foncière normalement.

En résumé, le statut de foyer fiscal peut déterminer qui doit supporter la taxe foncière dans le cas des locations meublées et nues. De plus, le statut fiscal du Loueur Meublé Professionnel et du Loueur Meublé Non-Professionnel peut avoir des conséquences sur les obligations fiscales liées à la taxe foncière.

Régime immobilier et frais de notaire

Le régime immobilier et les frais de notaire liés à l’investissement immobilier jouent un rôle crucial dans l’achat d’une propriété. Tout d’abord, il est important de noter que le régime immobilier fait référence aux lois et réglementations en vigueur pour les investissements immobiliers, y compris les mesures fiscales.

En ce qui concerne les abattements fiscaux disponibles en location nue et meublée, il convient de noter que la location nue bénéficie généralement d’un régime d’imposition sur les revenus fonciers. Les propriétaires peuvent déduire les charges liées à la propriété, telles que les intérêts d’emprunt, les frais de gestion et les travaux de rénovation. En revanche, pour la location meublée, les revenus sont considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Les propriétaires peuvent opter pour le régime réel, qui permet de déduire toutes les charges réelles, ou pour le régime micro-BIC, qui offre un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs.

En ce qui concerne les frais de notaire associés à l’achat d’un bien immobilier, ils comprennent différents éléments. Tout d’abord, il y a les émoluments du notaire, qui sont calculés en fonction du prix de vente du bien. Ensuite, il y a les droits de mutation, également connus sous le nom de frais de notaire, qui sont prélevés par l’État et varient en fonction de la valeur de la propriété. Enfin, il y a les débours, qui comprennent les frais liés à la réalisation des formalités administratives et aux vérifications effectuées par le notaire.

En conclusion, le régime immobilier et les frais de notaire sont des aspects essentiels à prendre en compte lors de tout investissement immobilier. Il est donc important de se familiariser avec les différentes mesures fiscales, telles que les abattements fiscaux disponibles en location nue et meublée. De plus, il est essentiel de comprendre les différents frais de notaire associés à l’achat d’un bien immobilier, afin de prévoir les coûts supplémentaires liés à cette transaction.

Achat d’un bien immobilier en LMNP Montagne

L’achat d’un bien immobilier en Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Montagne offre de nombreuses opportunités pour les investisseurs. Avec ses paysages pittoresques, ses stations de ski de renommée mondiale et son attrait touristique, la montagne est une destination très prisée par les vacanciers et les amateurs de sports d’hiver. En investissant dans un bien immobilier en LMNP Montagne, les propriétaires peuvent tirer profit de cette demande constante et générer des revenus locatifs intéressants.

Le régime LMNP Montagne présente également des avantages fiscaux attractifs. Les propriétaires peuvent bénéficier de différents dispositifs de défiscalisation, tels que le régime réel simplifié ou le régime micro-BIC, leur permettant de réduire leur imposition sur les revenus locatifs générés par le bien immobilier. De plus, grâce à la déduction des amortissements, il est possible de constituer un patrimoine immobilier tout en limitant la fiscalité sur les loyers.

Cependant, l’achat d’un bien immobilier en LMNP Montagne nécessite une bonne connaissance du marché immobilier et des règles spécifiques à ce type de location. Il est essentiel de réaliser une étude de marché approfondie afin de choisir le bon emplacement et la bonne typologie de bien. De plus, il convient de se renseigner sur les réglementations en vigueur, telles que les normes de sécurité et les obligations en termes d’aménagement et de confort du logement. Enfin, il peut être judicieux de faire appel à un expert en gestion locative spécialisé dans le LMNP Montagne pour optimiser la rentabilité de son investissement.

Les charges de copropriété en résidence de tourisme

En ce qui concerne les charges de copropriété, il est possible de demander le montant trimestriel auprès du syndic de la copropriété. Le syndic pourra vous fournir toutes les informations relatives aux charges, telles que les frais de gestion et d’entretien de l’immeuble, les dépenses liées aux ascenseurs et aux parties communes, ainsi que les frais de maintenance des équipements et des services.

Pour obtenir le bilan énergétique de l’immeuble, vous pouvez contacter le syndic ou consulter les documents et rapports disponibles. Le bilan énergétique vous donnera une idée de la consommation énergétique de l’immeuble et de son impact sur l’environnement.

En ce qui concerne les travaux effectués récemment, vous pouvez demander un rapport au syndic qui indiquera les rénovations et les améliorations apportées à la résidence. Il peut s’agir de travaux de rénovation des parties communes, de remplacement de système de chauffage, ou d’autres travaux de maintenance nécessaires.

Revenu locatif et taux d’occupation

En ce qui concerne le revenu locatif, les résidences de Montagne offrent aux propriétaires un revenu locatif régulier tout au long de l’année. Grâce à la demande élevée de locations de vacances, les propriétaires peuvent bénéficier d’un revenu passif intéressant en louant leur bien dans ces résidences. De plus, le fait que les appartements soient meublés facilite la location à court terme, ce qui peut maximiser le revenu locatif.

En ce qui concerne le taux d’occupation, les résidences de Montagne offrent généralement un bon taux d’occupation tout au long de l’année. En étant situées dans des zones attractives pour les touristes, ces résidences bénéficient d’une forte demande de location saisonnière.

 

Autres éléments à prendre en compte lors d’un investissement en LMNP Montagne

Lorsque l’on envisage d’investir dans un bien immobilier en LMNP Montagne, il est essentiel de prendre en compte certains éléments supplémentaires pour s’assurer d’une bonne rentabilité et d’une gestion efficace. Tout d’abord, il est important de considérer la localisation du bien. En effet, investir dans une station de ski réputée ou dans une région avec un fort potentiel touristique peut garantir une demande locative constante et des taux d’occupation élevés tout au long de l’année. De plus, il est également recommandé de prendre en compte les infrastructures et les services disponibles à proximité du bien, tels que les pistes de ski, les commerces, les restaurants et les activités de loisirs. Ces éléments contribuent à la qualité de vie des locataires et peuvent augmenter la demande locative. Par ailleurs, il convient de se renseigner sur les charges liées à l’exploitation du bien en LMNP Montagne, notamment les frais d’entretien, les taxes foncières, les charges de copropriété et les assurances. Ces coûts doivent être pris en compte dans le calcul de la rentabilité financière de l’investissement. Enfin, il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel spécialisé dans les investissements en LMNP Montagne, qui pourra apporter son expertise et son expérience pour optimiser la rentabilité de l’investissement.

Tous les programmes LMNP ne sont pas sur le site, contactez-nous

Tous les programmes LMNP ne sont pas répertoriés sur notre site web pour diverses raisons. En effet, notre équipe travaille en étroite collaboration avec de nombreux promoteurs immobiliers et agents spécialisés dans les investissements en LMNP pour vous offrir une sélection complète de programmes de qualité.

Cependant, en raison de la nature changeante du marché immobilier et de la disponibilité limitée de certains programmes, il est possible que certains d’entre eux ne soient pas encore répertoriés sur notre site.

Pour obtenir plus d’informations sur les programmes LMNP à la montagne, nous vous invitons à nous contacter directement. Notre équipe dévouée sera ravie de vous fournir des détails supplémentaires et de répondre à toutes vos questions. De plus, nous pourrons vous fournir une liste actualisée des programmes disponibles répondant à vos critères spécifiques.

N’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui pour obtenir une assistance personnalisée et découvrir les programmes LMNP adaptés à vos besoins d’investissement.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in lmnp montagne

Revente d’un LMNP avec un spécialiste

Le statut de Loueur Meublé Non Professionnel est un statut fiscal particulier qui permet aux contribuables de profiter d’avantages fiscaux. Avec l’accompagnement d’un professionnel du LMNP vous pouvez acheter un bien dans une résidence de services (tourisme, sénior, étudiant ..). Mais au moment de revendre vous ne savez pas quel canal utiliser et qui contacter. On vous explique pourquoi il est préférable de revendre avec un spécialiste.

LMNP : un marché de niche

Acheter de l’immobilier en LMNP diffère d’un achat classique. Tout d’abord vous avez un exploitant avec lequel vous avez signé un bail commercial. Et vous obtenez par le bais de ce bail commercial une connaissance précise des recettes et des charges. Lorsque vous revendez votre bien, vous revendez votre bail commercial. Il sera donc très difficile de créer le cadre juridique adéquat pour une revente en direct.

 

La méthode d’un spécialiste du LMNP

Un expert du LMNP pourra très rapidement analyser la résidence, ses points fort et ses faiblesses. À la lecture du bail commercial il saura rapidement quels seront les articles du bail qui pourront être négociés lors du renouvellement du bail commercial. Un spécialiste aura donc la compétence pour faire une estimation précise de votre bien afin qu’il soit attractif pour l’acheteur tout rendant satisfaction au vendeur. Evidemment il est nécessaire de conserver son bien suffisamment longtemps pour que l’opération soit rentable.

Le réseau d’un spécialiste de la revente de LMNP

Trouver l’acheteur, est la tâche la plus difficile pour le propriétaire. C’est presque mission impossible, à moins de le revendre à un proche que cela intéresse. Sinon comment trouver des investisseurs à la recherche d’un bien LMNP dans votre résidence et avec votre gestionnaire. Les demandes et les besoins des investisseurs étant si précises. C’est pour cette raison que revendre avec un spécialiste facilitera cette étape. En effet un expert de le revente en loueur meublé bénéficie d’un réseau de conseillers en gestion de patrimoine, de Family Office, de réseaux bancaires qui lui permettront de proposer votre bien à des investisseurs sérieux.

Le délai de revente moyen avec un expert LMNP

Dès lors que l’expert à pu étudier votre bien (gestionnaire, bail commercial, dernières AG, perspective du groupe etc) il pourra vous formuler une estimation et vous donner des indications sur la qualité de votre lot et sa capacité à le revendre. Tous les lots ne se vendent pas aussi bien. En effet certains gestionnaires sont plus recherchés par les investisseurs et se vendent mieux. Le spécialiste pourra donc apporter son expertise et vous accompagner dans cette étape. S’il vous formule une estimation et qu’il décide de signer un mandat de vente avec vous, c’est qu’il pense qu’il pourra le vendre. Il se peut même qu’il ait déjà dans son réseau des investisseurs en attente pour ce type de bien. En conclusion un bien de qualité peut être vendu entre 3 à 6 mois. Un bien avec un bail compliqué ou un gestionnaire qui rencontre des difficultés mettra plus de temps à se vendre.

Notre avis pour revendre votre bien sans trop de difficulté est de signer un mandat de vente avec un spécialiste du secteur LMNP. Il pourra se servir de son réseau pour proposer votre bien à un large panel d’investisseurs.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

la fiscalité d’une revente LMNP et la plus value immobilière

La revente d’un LMNP est une opération courante. Une fois que l’investisseur immobilier aura profité de l’abattement fiscale (micro-BIC) ou de l’amortissement du statut LMNP (régime réel) et que son opération sera considérée comme bénéfique, le propriétaire pourra revendre son bien LMNP. L’investissement via le dispositif Censi-Bouvard pourra profiter de la même fiscalité su le plus-value. Cependant avec la loi Bouvard, tout comme en dispositif Pinel, il y a une obligation de détention du bien de plusieurs années avant de revendre. La revente d’un logement meublé est un arbitrage qui permet de récupérer ses liquidités pour d’autres projets. Afin de savoir si le moment est opportun pour revendre un LMNP il est préférable de se rapprocher d’un expert de ce dispositif fiscal (Loueur Meublé Non Professionnel) ou de son conseiller patrimonial.

Combien de temps dois-je conserver mon LMNP avant de le revendre ?

La durée de conservation conseillée est de 15 à 20 ans pour plusieurs raisons. Tout d’abord car c’est au cours des 15 premières années que la fiscalité des revenus est la plus avantageuse pour le propriétaire. Mais également pour laisser la valeur du bien s’apprécier. Une revente avant 5 ans par exemple est considérée comme une mauvaise opération immobilière. Il y aura une perte en capital importante. Avant une revente, il faudra connaître le prix que l’on peut obtenir afin de calculer le montant de son imposition sur la plus-value. Cet impôt dépendra du montant de la vente, du prix d’acquisition et de la durée de détention.

Fiscalité et plus-values de la revente d’un LMNP

La plus-value immobilière est la différence entre le prix de cession et le prix d’achat. Au prix de cession on peut déduire les honoraires de commercialisation, les frais de publicité, le montant du diagnostic etc.

L’impôt sur les plus-values de cession d’un bien LMNP est soumise au régime des plus-values des particuliers. Le taux d’imposition de la plus value est de 19% augmenté des prélèvements sociaux de 17,2%. L’impôt sur la plus value est variable en LMNP car certain biens immobiliers mettront plusieurs années avant de s’apprécier. Ci-dessous vous trouverez le calcul à effectuer pour connaître l’abattement fiscal dont vous pouvez disposer sur l’impôt sur la plus-value.

 

Abattement de la plus-value selon les taux suivants :

  • 6% par an au delà de la 5ème année
  • 4% la 22ème année

Soit une exonération totale de la plus-value au bout de 22 ans de détention.

L’abattement des prélèvements sociaux :

  • 1,65% par an au delà de la 5ème année
  • 1,60% pour la 22ème année
  • 9% par an au delà de la 22ème année.

Soit une exonération totale des prélèvements sociaux au bout de 30 ans.

La plus value est régularisée par le notaire au moment de la vente. La taxe sur la plus-value est donc de 36,2% au total si vous ne profitez d’aucun abattement (ni sur la plus-value ni sur les prélèvements sociaux). Revendre avant 5 ans ne permet pas de profiter d’abattement, mais dans le même temps notons qu’il est peut probable de faire une plus-value immobilière en moins de 5 ans. Une revente avant 5 ans sera donc taxé à ce taux (36,2%) sur la plus value. Il est important de préciser que cet abattement ne sera pas le même pour le LMP (Loueur Meublé Professionnel). En effet ces 2 statuts diffèrent et il ne faut pas les confondre : la plupart des investisseurs qui détiennent 2 ou 3 biens immobiliers en résidence de services seront considérés comme des LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). Il faudra respecter des critères précis pour devenir LMP : Loueur Meublé Professionnel.

La TVA lors de la revente d’un LMNP

L’acquisition d’un bien immobilier en LMNP se fait en Hors Taxes. Cela signifie que lors de l’achat d’un bien neuf en location meublée, l’acheteur a effectué une acquisition TTC, cependant la TVA lui a été remboursée. Le remboursement est effectué environ 6 mois après la livraison de la résidence. Cependant cette TVA n’est pas immédiatement  acquise. Pour que cette TVA soit totalement acquise il faut conserver son bien LMNP pendant 20 ans. En cas de revente avant la 20ème année il faudra rembourser la différence au pro-rata du nombre d’années de détention. Par exemple pour une revente LMNP au bout de 10 ans, il faudra restituer 50% de la TVA perçue.

À noter : Il est pourtant possible de revendre votre location LMNP avant la 20ème année sans rembourser de TVA. Comment faut-il procéder ?

L’investissement en résidence gérée, nécessite la signature d’un bail commercial avec l’exploitant. Et au moment de revendre votre bien LMNP vous devrez faire signer le bail commercial par l’acquéreur afin qu’il le reprenne. Dans ce cas de figure l’amortissement de la TVA continuera avec l’acheteur. C’est un transfert de cette compétence TVA. Donc il faudra veiller à ce que l’acheteur reprenne le bail commercial en cours. Mais ce n’est pas considéré comme une contrainte car les investisseurs en statut LMNP (résidence gérée) recherchent justement à poursuivre l’exécution du bail commercial afin de profiter de ses conditions et d’une visibilité.

La location meublée, le nouvel El Dorado immobilier

Le statut LMNP offre de nombreux avantages. L’imposition du revenu locatif est réduite par un mécanisme d’amortissements. Ce régime spécifique permet de payer moins d’impôts tout en effectuant un investissement rentable dans l’immobilier. Il faut cependant veiller à respecter certaines consignes et être accompagné par un conseiller en gestion de patrimoine afin d’adapter son investissement à sa situation fiscale. Investir avec un spécialiste est important car le jour de la revente, vous pourrez contacter ce même conseiller, qui connaitra bien votre situation, et pourra vous conseiller sur une bonne gestion de votre patrimoine.

Obtenir une estimation de votre bien LMNP

La location meublée est un secteur en plein essor, notamment en résidence de services afin de déléguer la gestion de votre logement à des professionnels. En retour de votre investissement vous recevez des loyers réguliers et optimisés fiscalement. Cependant ce marché reste un marché de niche et pour la revente il est nécessaire de solliciter un professionnel. Si vous souhaitez revendre votre bien en résidence gérée vous pouvez nous contacter directement afin que notre entreprise vous transmettre une estimation. Pour effectuer une estimation de votre appartement nous aurons besoin dans un premier temps des documents suivants :

  • bail commercial en cours ou projet de bail transmis par l’exploitant
  • montant de la taxe foncière
  • dernière facture de loyer trimestriel transmise à l’exploitant
  • attestation de vente

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP, revente lmnp

Tout savoir sur la revente d’un LMNP avant 5 ans

Vous êtes propriétaire d’un logement meublé depuis 5 ans, et vous souhaitez le vendre. Comment peut-on vendre en résidence de services avant 5 ans et est-il pertinent de le faire aussi rapidement ? La TVA devra-t-elle être restituée par le propriétaire ? Quelle est la fiscalité de la revente ? Combien de temps suis-je obligé de conserver mon bien LMNP?
Nous vous expliquons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur une revente lmnp au cours des 5 premières années. Et est-ce que cela est conseillé par un professionnel du patrimoine ?

La revente d’un LMNP avant la 5ème année

Tout d’abord il est important d’expliquer les bases d’un investissement en LMNP et les avantages que cela apporte. Acheter un logement meublé dans une résidence de services, avec un gestionnaire, n’est pas un investissement cours terme. Il permet de bénéficier d’un dispositif fiscal (régime LMNP classique ou loi Censi Bouvard) qui offre des avantages aux investisseurs. La location meublée est un marché de niche, mais les fondamentaux sont semblables à ceux de l’immobilier classique. Il est donc préférable de conserver son bien LMNP pendant plusieurs années. Nous vous expliquerons dans cet article, quelle est le durée conseillée de détention pour optimiser votre patrimoine, et les obligations de certains dispositifs lmnp comme la loi Censi-Bouvard. Selon le régime fiscal la durée de détention conseillée n’est pas obligatoirement la même pour que la fiscalité soit optimum et que votre opération immobilière soit intéressante. Comme toute location dans l’immobilier, la valeur foncière doit prendre le temps de s’apprécier pour ne pas revendre à perte.

Les risques de perte financière d’une vente avant 5 ans

 

  • Le prix du m2 peut stagner voir baisser.
  • Les frais de notaire sont perdus.
  • La commission d’agence à l’achat.
  • Pour revendre une nouvelle commission d’agence.

 

Tout ces frais que vous avez payés ont augmenté votre prix d’achat. Et la commission qui sera payée pour la revente viendra encore réduire votre net vendeur. Ces différents éléments pourront amener une perte sèche importante sur le montant de l’immobilier. Il est donc important de connaître tous les éléments évoqués ci-dessous avant de prendre une décision.

La revente d’un Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard offre un statut spécifique qui permet de défiscaliser pendant 9 ans. Si vous avez acheté en Censi-Bouvard cela signifie que vous avez investi dans un programme neuf, et que vous avez profité d’une défiscalisation annuelle pendant 9 ans. Si vous êtes dans ce cas vous ne pouvez pas revendre votre LMNP avant 5 ans. En effet l’achat d’un bien LMNP en Censi-Bouvard, oblige l’acquéreur à une détention de 9 ans pour profiter de son avantage fiscal. En cas de revente avant 9 ans, vous devrez rembourser le montant de votre réduction fiscale. Sur toutes les années ou vous avez bénéficié de cette réduction d’impôts. Il est donc préférable de conserver son bien minimum 9 ans. Cette obligation est assez similaire à celle du Pinel, mais en LMNP elle est propre au dispositif Censi-Bouvard ; en activité de loueur meublé classique il n’y a pas cette obligation de 9 ans.

Les points clés du Censi-Bouvard :

  • 11% de réduction d’impôt sur 9 ans
  • 9 ans de détention du bien
  • éligible uniquement sur le neuf (VEFA) et non sur les lots d’occasion
  • régime fiscal déjà reconduit à plusieurs reprises

La plus value en cas de revente de LMNP avant 5 ans

Si vous revendez votre LMNP au cours des 5 premières années vous ne bénéficierez pas de l’abattement prévu sur la plus value des biens immobiliers. Cet abattement sur la plus-value démarre à partir de la 5ème année. La fiscalité de la plus value lors de la revente d’un bien LMNP doit être maîtrisée par l’acquéreur afin d’optimiser le moment de la revente.

 

Ci-dessous le détail de l’abattement de la plus value :

  • Abattement de 6% par an de la 5ème année à la 21ème année (96% d’abattement)
  • Abattement de 4% pour la 22ème année de détention (abattement 100%)
  • Au terme de la 22 ème année de détention de votre bien LMNP vous serez donc totalement exonéré d’impôts sur la plus-value.

Le taux de l’impôt sur la plus-value est 19%, à cela s’ajoute les prélèvements sociaux.

 

Ci-dessous l’abattement des prélèvements sociaux :

  • Abattement de 1,65% par an de la 5ème année à la 21ème année (26,4% d’abattement)
  • Abattement de 1,60% pour la 22 ème année de détention (28% d’abattement)
  • Abattement de 9% par an après la 22ème année et jusque’à la 30 ème année (100% d’abattement)

Le remboursement de la TVA en cas de revente avant 5 ans

Lorsque vous achetez un bien LMNP neuf, le montant de la TVA sur l’immobilier vous est remboursé environ 6 mois après livraison de la résidence. L’acquisition en LMNP serait donc en hors taxe. Cependant il faut compter 20 ans pour amortir totalement cette TVA. En cas de revente avant 20 ans, un remboursement de la TVA à l’administration devra être effectuée au pro-rata du nombre d’année de détention. Si vous avez transmis votre dossier à un comptable CGA (centre de gestion agrée), c’est ce cabinet comptable qui s’occupe de la gestion de la TVA et du remboursement.

Cependant si le nouvel acquéreur accepte de reprendre le bail commercial lors de la revente, la compétence de TVA sera transmise via le bail. Cela signifie que vous n’aurez pas à rembourser de TVA et donc l’amortissement de la TVA continuera avec le nouvel acquéreur jusqu’a la 20 ème année.

Quand faut-il revendre son bien LMNP

Il existe plusieurs cas de figures. Pour un achat avec le statut LMNP classique la durée de détention optimum est entre 12 et 15 ans minimum. Cependant pour le propriétaire il n’y a aucune obligation de conserver le bien, même avec un bail commercial. Pour que cela soit plus clair, ce n’est pas parce que vous signez un bail commercial de 9 ans, que vous ne pouvez pas revendre avant la fin du bail commercial (excepté pour une acquisition en loi Censi-Bouvard).

 

Revendre pendant le bail commercial 

Il est donc tout à fait possible de vendre pendant la durée du contrat qui vous lie au gestionnaire. Mais il est évident qu’il sera plus difficile de vendre un bien LMNP juste avant le renouvellement du bail. Pour une raison simple, le nouvel acquéreur recherche de la visibilité, et avec un bail d’un an, il manque cruellement de visibilité. Cependant il est possible de revendre tout de même son bien juste avant son renouvellement car le rendement sera plus attractif pour l’acheteur. Le rendement plus élevé est essentiellement lié à l’augmentation des loyers (selon l’indice de revalorisation locatif de votre bail commercial). Mais il y a de fortes chances que le loyer soit revu à la baisse au moment du renouvellement du bail commercial.

 

Revendre au moment du renouvellement du bail commercial

Le scénario qui permet de revendre le plus facilement est la revente au moment du renouvellement du bail commercial. Car cela offre une visibilité plus importante à l’acheteur. Les nouvelles conditions du bail seront donc connu de l’acquéreur qui pourra se projeter sur les 9 années à venir. Il aura une maîtrise des recettes et des charges pendant plusieurs années et sera donc plus à l’aise avec son investissement.

Les points de vigilance lors de la revente

  • Veiller à ce que l’acquéreur récupère le bail commercial afin de transmettre la compétence TVA
  • Transmettre tous les échanges avec l’exploitant : projet de bail ou nouveau bail commercial, actions collectives en cours, dernières AG, règlement de copropriété etc.
  • Privilégiez un spécialiste du LMNP afin de mettre toutes les chances de votre côté. Si vous souhaitez NOUS CONTACTER pour mettre en place la vente votre LMNP avec un expert vous pouvez compléter notre formulaire de vente (en cliquant sur le bouton ci-dessous) afin que nos experts vous proposent un plan d’action pour vendre votre logement au meilleur prix.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP, revente lmnp

Pourquoi investir dans une résidence étudiante ?

La France est l’une des principales destinations des étudiants en Europe. On compte plus de deux millions d’étudiants en France, ce qui signifie qu’il existe une forte demande de logements pour étudiants.

Certaines villes sont très attractives. De ce fait, des mesures fiscales ont été mises en place pour remédier au manque de logements étudiants. C’est la raison pour laquelle les spécialistes estiment que le nombre de logements, dont les résidences étudiantes, va augmenter dans un avenir proche.

Alors, qu’est-ce qu’une résidence étudiante ? Est-il intéressant d’investir dans une résidence étudiante ? Quels sont les avantages de ce type d’investissement ? Voici les choses que vous devez savoir sur l’investissement dans les résidences étudiantes.

Rentabilité plus élevée

Contrairement aux résidences universitaires, les résidences pour étudiants sont privées. Il s’agit d’un ensemble de logements dédiés spécifiquement aux étudiants. En général, ce type de résidence est situé à proximité des commerces, des transports et bien sûr de l’université.

De nombreux services sont également proposés tels que :

  • Une salle de sport ;
  • Un service de blanchisserie ;
  • Un service de nettoyage, etc.

Pour que les étudiants disposent d’un environnement agréable pour étudier, les résidences étudiantes disposent d’une connexion internet et d’un mobilier et de fournitures de base (bureau, lits, armoire, évier, micro-ondes, plaque chauffante, réfrigérateur, etc.) dans chaque unité.

Pour l’investisseur, offrir plus de services est synonyme de rentabilité plus élevée, car les étudiants seront attirés par ces services. Notez aussi qu’une résidence étudiante a un rendement plus élevé de plus de 4,1 % qu’un investissement locatif classique.

Enfin, pour augmenter le rendement encore plus, une fois le projet lancé, l’investisseur peut contracter une société externe qui se chargera de toutes les démarches et de toutes les opérations de gestion. Elle assure également le paiement de votre loyer à la fin de chaque mois.

Avantages fiscaux liés à l’investissement dans une résidence étudiante

Aujourd’hui, selon les statistiques, la demande de ce type de logement par les étudiants dépasse largement l’offre disponible sur le marché. C’est pourquoi le gouvernement tente d’optimiser ce type d’investissement en offrant de nombreux avantages aux investisseurs, notamment des avantages fiscaux.

Ainsi, investir dans une résidence étudiante vous donne la possibilité de réduire vos impôts puisque des lois de défiscalisation ont été mises en place pour inciter les investisseurs à se tourner vers ce type d’investissement.

Les principales lois de défiscalisation qui s’appliquent aux investisseurs dans les résidences étudiantes sont :

  • Le dispositif Censi-Bouvard. Il est destiné aux investisseurs qui sont déjà soumis à l’impôt sur le revenu. Il permet une réduction de 11 % et une récupération de la TVA, ainsi que la déduction des intérêts.
  • Le statut LMNP. (Location Meublée Non Professionnelle) assure l’amortissement de la valeur du bien et un abattement de 50 %.

Pour conclure, sachez que pour investir dans une résidence étudiante, il faut bien sûr rechercher des villes étudiantes. D’autres facteurs sont également à prendre en compte, comme les zones d’activités professionnelles, la proximité des services, l’évolution de la ville, etc.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Les meilleures raisons d’investir dans une résidence pour séniors

Aujourd’hui, investir dans les résidences pour séniors est de plus en plus courant. En effet, c’est un investissement très intéressant en raison du succès que connaissent ces établissements.

De nombreuses personnes âgées y voient la meilleure alternative pour garder une certaine liberté et profiter de services de proximité. De même, de nombreux auto-entrepreneurs se lancent dans l’aventure et investissent dans ce secteur.

Les bénéfices sont prometteurs, mais investir dans une résidence pour séniors est-il rentable ? Quels en sont les avantages pour les investisseurs ? Suivez-nous pour tout savoir sur le sujet !

Vaut-il la peine d’investir dans une résidence pour séniors en tant que personne âgée ?

Le vieillissement est un véritable phénomène de société pour plusieurs raisons. En effet, l’espérance de vie ne cesse d’augmenter grâce à l’amélioration des conditions de vie et aux progrès de la technologie, alors que les naissances diminuent depuis quelques années.

Ainsi, de nombreuses personnes âgées encore en bonne santé préfèrent ne pas aller directement dans une maison de retraite. Elles se tournent vers les résidences pour séniors où elles peuvent profiter de leur indépendance, tout en bénéficiant de soins médicaux de proximité et d’autres services adaptés.

En effet, ces structures sont conçues pour privilégier l’autonomie, mais aussi les activités sociales et de loisirs, puisqu’elles offrent toutes les commodités essentielles pour mener une vie tranquille et luxueuse.

Ces résidences pour séniors sont également populaires en raison des nombreux scandales qui ont eu lieu dans les maisons de retraite (abus, fraude…). Ces établissements spécialisés ont donc un bel avenir, ce qui en fait un investissement sûr qui pourrait rapporter des bénéfices sur le long terme.

Enfin, il faut savoir que l’investissement dans les résidences pour séniors peut se faire de plusieurs manières. Il peut s’agir d’un investissement personnel lorsqu’on est proche de la retraite et qu’on veut s’assurer un bon cadre de vie en investissant dans un appartement confortable.

Quels sont les avantages d’un investissement dans une résidence pour séniors en tant qu’investisseur ?

Les résidences pour séniors est un projet d’investissement pour simplement gagner de l’argent. Ici, l’investisseur va contacter les promoteurs qui cherchent à vendre ce type de construction. Les investisseurs pourront alors bénéficier de nombreux avantages.

Les réductions de TVA

Les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction de TVA de 20 % sur le prix du bien acheté. Ces réductions peuvent atteindre 300 000 euros.

Les avantages fiscaux

Les investisseurs peuvent bénéficier d’une déduction fiscale sur leur investissement. En effet, si vous investissez dans un bien pour location en meublé non professionnel (LMNP), vous pouvez bénéficier de réductions en fonction de votre engagement de location :

  • 12 % de réduction pendant six ans ;
  • 18 % de réduction pour neuf ans ;
  • 21 % de réduction pour douze ans.

Là encore, la réduction est limitée à la somme de 300.000 euros.

On peut donc dire qu’investir dans des résidences pour séniors est un moyen sûr de placer son argent. Grâce aux avantages fiscaux et aux réductions de TVA, vous bénéficiez d’une excellente rentabilité. D’autre part, c’est un excellent moyen de promouvoir les services aux personnes âgées et de faire progresser le secteur.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

LMNP ancien : qui est concerné et que représente le déficit foncier ?

Le bâti ancien, souvent apprécié des investisseurs, est généralement situé en centre-ville, dans les quartiers les plus recherchés par les locataires.

En investissant dans ce type de bien immobilier avec un statut LMNP, il est clair que vous pourrez bénéficier de multiples avantages. Nous parlons ici d’un taux d’occupation garanti toute l’année, d’une réduction d’impôt importante et même d’une exonération de TVA.

Si vous êtes également intéressé par le statut LMNP ancien, nous vous proposons d’en savoir plus dans ce qui suit.

Qui est concerné par le LMNP ancien ?

Tout contribuable résidant en France, souhaitant investir dans un logement ancien en vue de le louer, peut bénéficier du statut de LMNP. Cela est possible à condition que le bien en question soit restauré (Travaux de rénovation ou de réhabilitation), meublé selon les normes en vigueur, puis loué.

À noter que les propriétaires de ce type de biens locatifs n’ont pas besoin d’être inscrits au registre du commerce des sociétés pour bénéficier du statut LMNP.

En outre, le dispositif LMNP ancien ne concerne qu’une certaine catégorie de biens immobiliers, à savoir :

  • Les logements meublés situés dans les résidences de services (EHPAD, résidence senior ou résidence étudiante) ;
  • Les résidences meublées indépendantes.

Contrairement à l’immobilier neuf, l’ancien est rare, car il présente un montant d’investissement bien inférieur à l’achat du neuf et une plus-value garantie dans la majorité des cas.

Pensez toujours à évaluer le marché de l’immobilier ancien avant d’investir dans un bien de seconde main sous le statut LMNP, afin de vous assurer un rendement certain.

LMNP ancien : que savons-nous de l’imputation du déficit foncier ?

Ce que l’on appelle le « Déficit foncier » dans le statut du LMNP ancien représente les charges déductibles des revenus locatifs, amortissables sur un certain nombre d’années.

Imputable sur les bénéfices d’exploitation, ce déficit est reportable pendant 10 ans grâce au régime réel d’imposition. Ainsi, lorsque le coût des charges est supérieur aux loyers perçus, il est possible de les déduire du revenu global, afin de bénéficier d’une réduction d’impôt substantielle.

Quant au coût de l’immobilier et du mobilier, l’amortissement se fait également en déduisant les charges des bénéfices de l’exploitation lors de la déclaration fiscale.

L’avantage avec les deux régimes fixes ou réels que permet le statut de LMNP est qu’il n’y a pas de plafond de loyers, ni de zonage, ni même de limite pour la déduction des charges imposables. Cela permet, au bout de 10 ans, au propriétaire du bien d’amortir le coût global de son investissement.

Sans oublier qu’investir dans un bien locatif, ancien ou neuf, permet de diversifier son patrimoine, tout en complétant ses revenus par un revenu régulier supplémentaire, qui vous aidera à lancer un nouveau projet ou même à préparer votre retraite.

En résumé, que vous optiez pour un bien meublé ancien ou neuf, vous aurez la certitude d’amortir le coût du déficit foncier sur le long terme, tout en bénéficiant d’une fiscalité très avantageuse (régime réel ou forfaitaire).

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Utilité et avantages de la simulation LMNP

Rappelons-le, LMNP, acronyme de  » Loueur en Meublé Non Professionnel  » est un statut fiscal qui désigne un investissement immobilier meublé, neuf ou ancien.

Ce type de statut vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux importants, c’est-à-dire de ne pas payer d’impôts sur vos loyers. Cela vous permet d’amortir les frais liés au logement loué (achat du mobilier, entretien et gestion locative).

Si vous envisagez d’investir dans un bien locatif meublé, il sera nécessaire d’estimer au préalable les bénéfices potentiels et la rentabilité de ce type d’investissement par le biais d’une simulation LMNP.

Simulation LMNP : pourquoi faire ?

Les simulations LMNP vous offrent un moyen d’optimiser votre fiscalité en dégageant peut-être un revenu supplémentaire qui servira à préparer votre retraite ou à lancer un projet par exemple.

Comme nous l’avons vu plus haut dans l’article, le statut LMNP vous permet d’amortir une partie importante de l’investissement lié à l’achat du bien locatif en profitant d’une réduction d’impôt importante. Mais encore faut-il choisir le bon régime fiscal entre le régime réel et le régime forfaitaire (Micro BIC).

La simulation d’amortissement LMNP est là pour vous guider vers le choix du régime fiscal le plus avantageux financièrement. Cet outil gratuit et sans engagement destiné aux loueurs en meublé est proposé dans de nombreux sites spécialisés en LMNP. Il vous offre une évaluation directe du coût de l’amortissement de ce type d’investissement sur la base des informations fournies.

Grâce à une simulation de LMNP, vous obtiendrez différentes informations sur la rentabilité de votre achat de meublé de type :

  • Le montant nécessaire au financement de cet investissement ;
  • La rentabilité nette de votre investissement ;
  • Le montant de vos revenus (fiscalisés ou non).

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce type d’investissement, vous pouvez demander conseil à un conseiller en gestion de patrimoine. Cet expert vous aidera en analysant votre statut de loueur en meublé, tout en vous proposant des solutions pour optimiser vos rendements.

Les simulateurs LMNP en ligne : comment cela fonctionne-t-il ?

En choisissant un régime fiscal réel ou fixe (Mirco BIC), les simulateurs en ligne du LMNP calculent pour vous le rendement que vous obtiendrez grâce à cet investissement en quelques clics et gratuitement.

Il vous suffira de renseigner les informations demandées dans les champs de type indiqués :

  • Prix d’achat du bien immobilier (HT) ;
  • Montant des charges annuelles ;
  • Montant des revenus annuels ;
  • Caractéristiques du bien (surface, nombre de chambres, ville) ;
  • Barème fiscal.

En fonction de l’outil choisi, les réponses seront plus ou moins précises sur l’amortissement de votre investissement. Ce dernier désigne les charges amortissables comme le mobilier et le matériel achetés pour le bien locatif, les travaux réalisés ou encore les frais d’agence.

Selon le calcul du simulateur de LMNP, vous aurez également une idée sur la durée d’amortissement de chaque élément. Un canapé, par exemple, est généralement amortissable sur 10 ans, tandis que les gros travaux, il faudra compter un minimum de 15 ans.

Non seulement les simulateurs vous permettent de connaître les bénéfices que vous réalisez sur ce type d’investissement, mais ils vous aident également à choisir le régime fiscal le plus avantageux pour vous.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Comment connaître la rentabilité en LMNP de différentes propriétés ?

S’il y a une chose que tous les investisseurs ont en commun, quelle que soit l’origine ou le type de leurs acquisitions, c’est leur souci de rentabilité et de rendement. Pour éviter de commettre des erreurs, il est donc essentiel d’étudier toutes les possibilités et éventualités.

Ainsi, lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier avec le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP), plusieurs éléments doivent être pris en compte pour analyser la rentabilité de l’investissement.

Découvrez tout cela dans cet article !

Quelle est la différence entre la rentabilité nette et la rentabilité brute en LMNP ?

Un investissement en LMNP est tout simplement un investissement dans un bien locatif meublé. Autrement dit, le bien acquis est destiné à être loué et est souvent géré par un gestionnaire professionnel.

Dans tous les cas, pour espérer bénéficier d’une bonne rentabilité, il est important de savoir ce qu’est la rentabilité nette et la rentabilité brute en LMNP, car il y a effectivement une différence.

Ainsi, il faut savoir qu’en règle générale, lorsqu’on parle de rentabilité, c’est à la rentabilité brute que l’on pense. C’est bien sûr un indicateur fiable pour déterminer la performance d’un investissement, mais ce n’est pas le seul à prendre en considération.

En effet, il est également nécessaire de considérer la rentabilité nette en LMNP, car c’est elle qui permet d’identifier le potentiel d’un bien. Pour calculer la rentabilité nette, il est indispensable de soustraire les dépenses liées à l’exploitation de l’acquisition. Parmi ces charges, il est possible de citer :

  • Les coûts des travaux d’entretien et de rénovation ;
  • Les frais d’exploitation ;
  • Les assurances ;
  • Les taxes, etc.

Dans tous les cas, il faut savoir que pour le calcul de la rentabilité d’un bien immobilier en LMNP, une formule simple est à retenir. Celle-ci consiste à diviser les loyers annuels par le prix d’acquisition, puis à multiplier le tout par 100.

En règle générale, la rentabilité brute est supérieure à la rentabilité nette, car elle n’intègre pas de nombreux frais annexes.

Quelle est la différence entre la rentabilité d’un bien neuf et d’un bien ancien en LMNP ?

Il est vrai que pour connaître la rentabilité d’un investissement en LMNP, il est indispensable de calculer la rentabilité brute et la rentabilité nette. Cependant, ce ne sont pas les seuls indicateurs à prendre en compte.

En effet, il est également important de prendre en compte l’âge du bien. S’il s’agit d’un bien ancien, cela signifie souvent qu’il est nécessaire de réaliser des travaux de rénovation. Cela rend le rendement moins important, car plus il y a de dépenses à faire, plus le rendement est faible.

De plus, lorsqu’il s’agit d’un bien ancien, les frais de notaire sont souvent plus élevés que pour un bien neuf. Cela dit, il est important de rappeler que malgré ces inconvénients, en achetant un bien ancien, il est possible de percevoir des loyers immédiatement, ce qui permet de bénéficier d’une compensation.

Dans tous les cas, il est toujours important de faire une comparaison entre les performances d’un bien neuf et d’un bien ancien pour prendre la meilleure décision.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

5 choses à savoir sur les avantages du LMNP

En France, de plus en plus de particuliers optent pour le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) afin de bénéficier d’un revenu complémentaire par la location d’un bien immobilier. Ce statut offre plusieurs avantages, principalement en termes de fiscalité et de droit de propriété.

De même, de plus en plus d’investisseurs choisissent cette option, car elle est très avantageuse et leur permet de rentabiliser leur investissement et les revenus générés ne sont que partiellement imposables, voire exonérés d’impôts.

Enfin, découvrez ci-dessous les 5 choses à savoir sur les avantages du LMNP.

Le statut LMNP : qu’est-ce que c’est au juste ?

Le statut LMNP fait référence à un investissement dans un bien immobilier locatif. Il s’adresse essentiellement aux propriétaires d’un ou plusieurs biens immobiliers qui sont mis en location.

Ce statut offre aux propriétaires la possibilité de déclarer leurs revenus issus de la location d’un de leurs biens dans la catégorie du BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), cette imposition dépend surtout de l’utilisation du bien en question.

En effet, ce statut fiscal concerne la location d’un bien immobilier utilisé comme une résidence d’affaires, un immeuble d’habitation, une résidence de services ou une résidence touristique saisonnière ou occasionnelle.

Dans ces cas, le propriétaire du bien loué peut bénéficier d’une déduction fiscale qui varie entre 50 et 71 % sur les revenus générés par la location, mais il doit préalablement se déclarer au greffe du tribunal de commerce pour pouvoir en bénéficier.

Ainsi, la qualification de LMNP ne concerne que les propriétaires qui ont une entrée d’argent par la location d’un ou plusieurs logements meublés. C’est pourquoi les revenus générés par l’activité de location sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie du BIC pour les personnes bénéficiant du statut LMNP en France.

Enfin, si vous optez pour la location meublée, vous serez sous le statut LMNP (location meublée non professionnelle) lorsque : vous n’exercez pas cette activité à titre professionnel, vos revenus locatifs ne dépassent pas 23 000 € / an ou 50 % de votre revenu global.

Quelles sont les locations concernées et non concernées par le statut LMNP ?

Bien évidemment, il est nécessaire de faire la différence entre les locations concernées et non concernées par le statut LMNP, car tous les propriétaires ne peuvent pas bénéficier des avantages du statut LMNP.

Ainsi, nous pouvons classer les investissements à but locatif en deux grandes catégories, la première étant incluse alors que la seconde ne l’est pas.

Les locations concernées par le statut LMNP

Comme son nom l’indique, ce régime fiscal ne concerne que les biens immobiliers destinés à la location meublée, qui peuvent être :

  • Une résidence à usage touristique, comme les locations saisonnières et les chambres d’hôtes ;
  • Une résidence à usage d’habitation (maison, studio, appartement) ;
  • Une résidence professionnelle.

Depuis 2017, les loueurs en meublé ont été introduits dans cette liste, alors qu’ils étaient auparavant soumis uniquement au régime fiscal des revenus fonciers.

Les locations non concernées par le statut LMNP

Comme nous l’avons évoqué plus haut, certaines locations ne sont pas incluses dans le régime LMNP, il ne comprend donc pas :

  • Les chambres d’hôtes qui font partie de la résidence principale et pour lesquelles le montant des loyers est inférieur à 760 €/an ;
  • Les locations de chambres qui font partie de la résidence principale ;
  • Les locaux à usage professionnel ou commercial ;
  • Les locations nues (non meublées).

Le top 5 des avantages du statut LMNP

Pour comprendre pourquoi de plus en plus d’investisseurs se tournent vers cette solution, il est important de connaître les différents avantages du régime fiscal LMNP. La liste suivante ne comprend que les avantages les plus importants, car la liste complète est plus longue et comprend plusieurs avantages dans différents domaines.

Deux régimes d’imposition

Les revenus locatifs d’un statut LMNP sont déclarés dans la catégorie du BIC, contrairement aux revenus locatifs d’un bien non meublé, ces derniers étant déclarés dans la catégorie des revenus fonciers. Afin de rendre l’investissement plus rentable pour les particuliers, l’État a mis en place deux régimes fiscaux, à savoir :

  • Le régime forfaitaire. Il ne concerne que les revenus locatifs n’excédant pas 72 600 €/an pour la totalité du bien et qui permet aux investisseurs de bénéficier d’un abattement de 50 % à 71 % pour les résidences de tourisme ;
  • Le régime réel. Ce régime est plus avantageux pour l’amortissement du bien, car il permet de déduire l’ensemble des charges, ce qui est pratiquement impossible dans le cas d’une location nue.

La possibilité de récupérer la TVA

C’est l’un des avantages fiscaux les plus importants du statut LMNP, parce qu’il offre aux investisseurs la possibilité de récupérer, une seule fois, le montant de la TVA sur l’achat du bien locatif.

Après les six premiers mois de location, le propriétaire a le droit de récupérer la totalité de la TVA, c’est-à-dire 20 % du montant total de l’achat du bien.

L’amortissement LMNP

La possibilité d’amortir le LMNP est l’une des principales raisons pour lesquelles les investisseurs choisissent ce statut, car c’est un moyen efficace d’éviter de payer des impôts.

Grâce à cette possibilité, vous pouvez réduire la base imposable de votre bien en constatant une moins-value, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de liquidités, puisque la moins-value et l’amortissement sont des dépenses fictives.

La délégation de la gestion locative

Pour tout investisseur en LMNP, cet avantage est une aubaine, car il peut déléguer la gestion de son bien locatif à une société spécialisée, également appelée gestionnaire ou exploitant, qui se charge de la gestion locative.

Avec un bail de 9 à 11 ans, la gestion courante et l’entretien du bien locatif sont ainsi entièrement pris en charge, en plus des risques locatifs que le propriétaire est tenu d’assurer. Seuls l’impôt foncier et le renouvellement du mobilier sont pris en charge par ce dernier.

La facilité des démarches administratives

En optant pour le régime fiscal LMNP, vous pouvez commencer à bénéficier d’un revenu partiellement imposable ou totalement exonéré dès que possible.

Enfin, la facilité des démarches administratives vous permet d’inclure votre bien, de déclarer vos revenus locatifs et de profiter de tous les avantages fiscaux du régime LMNP en peu de temps.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Comment se fait le calcul d’une simulation de LMNP ?

Investir en immobilier peut vouloir dire différentes choses, car tout dépend des investisseurs, mais aussi des biens immobiliers, des régimes fiscaux, etc. C’est la raison pour laquelle il est important d’envisager différents scénarios.

Pour ce faire, il suffit de faire une simulation, notamment lorsqu’il est question d’un investissement en LMNP. Il s’agit d’une nécessité absolue qu’il ne faut surtout pas négliger. Alors, comment faire une simulation de LMNP ? Et quels sont les paramètres qui entrent en jeu ? Découvrez tout dans cet article !

Quelles options pour faire une simulation de LMNP ?

Comme il est facilement possible de le deviner, avant de sceller un investissement en LMNP, il est indispensable d’effectuer une simulation. Pour ce faire, il existe plusieurs options à envisager.

En effet, il est possible de faire une simulation en ligne ou alors chez un professionnel, c’est-à-dire chez un expert de la défiscalisation. Bien sûr, l’une des options est gratuite et rapide alors que l’autre est payante.

Faire une simulation de LMNP en ligne ne prend généralement que quelques minutes et il n’est pas nécessaire de se déplacer ou de payer une prestation. Il suffit de choisir un simulateur de LMNP en ligne, de remplir les champs nécessaires et d’avoir les résultats. C’est sans engagement et souvent fiable, mais ça manque bien sûr de précision.

C’est souvent la raison pour laquelle beaucoup de personnes se tournent vers un expert. Grâce à cela, il est tout à fait possible d’obtenir une simulation personnalisée, car le professionnel effectue la simulation en fonction des :

  • Objectifs de son client ;

  • Revenus de l’investisseur ;

  • La situation de chacun, etc.

De plus, il évalue les situations indépendamment dans le but de répondre aux interrogations de chacun. Cela a tendance à rendre les calculs plus justes et fiables.

Quels sont les paramètres à envisager pour une simulation de LMNP ?

En règle générale, pour faire une simulation de LMNP, plusieurs paramètres sont à prendre en considération. Cela s’applique aussi bien aux simulations en ligne que celles chez un expert de la défiscalisation.

Parmi ces paramètres, il est possible de citer :

  • Le prix d’acquisition du bien ;

  • Les loyers annuels hors charge ;

  • Les frais de notaire et les frais d’agence à amortir ;

  • Le prix des travaux ;

  • Les taxes annuelles ;

  • Les intérêts d’emprunt annuels ;

  • Les charges courantes, annuelles, etc.

Lorsque la simulation de LMNP est faite en ligne, tous ces frais respectent généralement un pourcentage qui s’applique à tout le monde. Par exemple, pour les taxes annuelles, il s’agit d’un pourcentage de 0,25 % de la valeur du bien. Aussi, tout est hypothétique, car en soi, il ne s’agit pas des chiffres réels.

Chez un professionnel, la simulation de LMNP est plus juste, car les chiffres pris en compte sont mieux étudiés, ce qui les rend plus réalistes. Quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse d’une simulation chez un professionnel ou en ligne, les résultats permettent de choisir un régime fiscal en particulier.

Il en existe deux à envisager et il s’agit du régime micro BIC et du régime LMNP réel. Chacun possède naturellement ses particularités ainsi que ses avantages et inconvénients, c’est pourquoi il faut faire un choix minutieux.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

7 choses à savoir avant d’investir dans une résidence pour séniors !

Investir dans une résidence pour séniors, c’est bénéficier de nombreux avantages fiscaux et d’un rendement intéressant.

Cependant, avant de se lancer dans un tel projet, il est important de se poser les bonnes questions : quels sont les avantages d’investir dans une résidence pour séniors ? Quels sont les risques à prendre en compte avant de faire le grand saut ? Quels sont les avantages fiscaux d’un investissement dans une résidence pour séniors ? Qui peut investir dans un tel établissement, etc.

Plusieurs questions auxquelles nous allons répondre dans cet article !

Qu’est-ce qu’une résidence pour séniors ?

Une résidence pour séniors est un établissement dédié spécifiquement aux personnes âgées. En général, cette résidence accueille les retraités de plus de 60 ans, qui souhaitent vivre dans une communauté adaptée à leur âge.

La résidence pour séniors est un ensemble de logements équipés et meublés. Ainsi, plusieurs services sont disponibles, à savoir :

  • Une salle de sport ;
  • Un service de nettoyage ;
  • Une salle de projection ;
  • Une piscine ;
  • Un théâtre, etc.

Faut-il une autorisation pour investir dans une résidence pour séniors ?

En effet, avant de se lancer dans un tel investissement, un arrêté préfectoral doit être délivré. Celui-ci est accordé après consultation du CROSMS (Comité Régional de l’Organisation Sociale et Médico-Sociale).

D’autres établissements interviennent également pour bénéficier d’une habilitation spécifique, notamment ceux qui cherchent à être éligibles aux aides sociales, comme la DDASS et la direction des personnes handicapées / âgées.

L’autorisation accordée est valable pour une période de 15 ans. À l’issue de cette période, une visite de conformité sera programmée afin d’obtenir un renouvellement de l’agrément.

Est-il intéressant d’investir dans une résidence pour séniors en ce moment ?

Aujourd’hui, les résidences pour séniors jouent un rôle important dans l’optimisation de la santé générale des personnes âgées et dans l’extension de leur niveau de vie.

Selon les statistiques, les personnes âgées qui vivent dans ce type d’établissement sont en bonne santé et vivent plus longtemps que celles qui vivent seules.

C’est un lieu qui leur donne la possibilité de combiner indépendance et vie sociale, mais bien sûr la qualité de l’offre varie considérablement d’un établissement à l’autre.

Les résidences pour séniors devront faire évoluer leur offre dans les prochaines années pour être encore plus proches des commodités de la ville. Leur objectif est d’augmenter encore plus leur potentiel de croissance, mais aussi d’attirer les cibles de 70 ans.

Aujourd’hui, les séniors sont devenus une population dynamique, active et connectée et investir dans leur résidence est un projet qui en vaut la peine.

À quel type d’investisseur les résidences pour séniors sont-elles destinées ?

Si vous souhaitez vous constituer un patrimoine de revenus sans avoir à vous soucier de la gestion du bien, l’investissement dans une résidence pour séniors est fait pour vous.

En général, l’investissement locatif meublé est très prisé par les investisseurs qui souhaitent préparer leur retraite.

De plus, investir dans une résidence pour séniors vous permet de bénéficier de plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière comme la loi Censi-Bouvard. C’est d’ailleurs l’un des principaux avantages recherchés par les investisseurs.

Enfin, pour bénéficier d’un rendement locatif intéressant, un revenu imposable faible ou nul est une composante essentielle.

Que faut-il prendre en compte avant d’investir dans une résidence pour séniors ?

Bien entendu, l’investissement dans une résidence pour séniors présente certains risques pour l’investisseur.

Pour commencer, il est important, voire essentiel, de choisir un bon gestionnaire. L’objectif de l’investisseur est de veiller à la santé financière de son bien, tandis que le gestionnaire veillera au bon déroulement des différents services proposés aux personnes âgées.

De plus, les services proposés sont le petit plus qui fera toute la différence, et vous permettra de vous distinguer des autres résidences.

D’autre part, le choix de l’emplacement est un autre critère à prendre en compte. Une bonne résidence doit être proche des commerces, du centre-ville, des transports, mais aussi des services de santé, pour assurer une bonne vie sociale aux résidents séniors.

À l’inverse, les résidences un peu éloignées du centre-ville peuvent également attirer les séniors, surtout si les services proposés sont complets.

Comme mentionné ci-dessus, les séniors sont aujourd’hui des personnes actives, investies et dynamiques, c’est pourquoi il est important de proposer une conception d’infrastructure adaptée à leurs attentes.

Faut-il exiger un bail commercial ?

Oui, comme pour toutes les résidences, le bail commercial permet au bailleur et au locataire de se mettre d’accord.

Bien sûr, une bonne lecture du bail est nécessaire, car ils ne se valent pas tous, notamment en ce qui concerne les charges. C’est le cas des résidences pour séniors, des résidences étudiantes, des résidences d’affaires, des résidences de tourisme et des EHPAD.

Suite à ce bail, l’investisseur recevra des mensualités sans se soucier du nombre de résidents dans son bien.

C’est un moyen fiable d’assurer un taux de rendement confortable à un bien immobilier. Ce taux peut atteindre 4,1 %. Ainsi, comme mentionné ci-dessus, investir dans une résidence pour séniors est un excellent investissement.

Quel budget prévoir pour investir en résidence pour séniors ?

Une résidence pour séniors coûte, bien sûr, beaucoup plus cher qu’un bien classique. Son prix est 20 % plus élevé et cela est dû au fait qu’elle offre plusieurs services supplémentaires tels que piscine, salle de sport, restaurants, etc.

L’achat d’un appartement individuel dans une résidence sénior coûte environ 80 000 € pour un T1 et plus de 300 000 € pour un T4 ou un T5. Pour vous donner une idée plus précise, sachez que le prix du mètre carré varie entre 2 900 € et 4 200 €, selon le marché local et l’emplacement.

Donc, pour résumer, vous devez prévoir un budget d’au moins 80 000 € pour vous lancer dans un tel projet.

Remarque : il est essentiel de bien étudier et analyser les prix avant d’acheter une résidence pour séniors, et ce, pour éviter de dépenser plus que nécessaire. Acheter un bien immobilier à un prix plus élevé posera de gros problèmes lors de sa revente ultérieure. En achetant votre bien en résidence sénior à crédit, vous réussirez à défiscaliser jusqu’à 100 % de votre loyer.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Que veut dire le statut LMNP ?

L’investissement dans l’immobilier peut prendre de nombreuses formes différentes, ce qui est l’une des principales raisons pour lesquelles vous devez prendre votre temps avant de vous lancer. En effet, chaque type d’investissement peut être idéal pour une certaine situation en particulier.

De plus, chaque investissement correspond également à un statut tel que le statut LMNP. Celui-ci n’est pas tout à fait le même que les autres, car il possède certaines caractéristiques singulières. Il permet aussi de bénéficier de nombreux avantages, mais il ne peut concerner que certains types de logements.

Découvrez tout cela dans cet article !

Que signifie le statut LMNP ?

Avant de parler de toutes les particularités nécessaires du statut LMNP, il est tout d’abord important de savoir de quoi il s’agit vraiment. De ce fait, il faut garder en tête que ce terme fait référence au statut de Louer en Meublé Non Professionnel.

Comme son nom l’indique, ce statut concerne donc les propriétaires d’un ou de plusieurs biens immobiliers meublés et mis en location. Ce régime est soumis à l’impôt sur le revenu, et ce, dans la catégorie BIC ou des Bénéfices Industriels et Commerciaux.

Ceci étant dit, on entend par un logement meublé, un logement sommairement équipé afin de permettre l’installation immédiate des locataires sans qu’ils aient besoin de contribuer à l’ameublement. Parmi les équipements et le mobilier nécessaires, il est possible de citer :

  • La literie ;

  • Les volets et les rideaux ;

  • Un frigo ;

  • Un four et un micro-ondes ;

  • De la vaisselle ;

  • Des plaques de cuisson, etc.

Bien sûr, ce qui distingue également les logements meublés dans le cadre du statut LMNP des autres investissements immobiliers, c’est la fiscalité. Il est donc à noter que l’acquéreur peut profiter de plusieurs régimes différents comme le régime micro BIC ou encore le régime réel BIC.

Avant de faire un choix entre ces deux régimes fiscaux, il est préférable de faire des simulations. C’est le meilleur moyen de connaître les options les plus avantageuses en fonction d’un bien à un autre.

Quels sont les logements concernés par le statut LMNP ?

Comme vous le savez à présent, le statut de LMNP ne peut s’appliquer que sur des logements meublés spécifiques. Cela signifie en d’autres termes que tout le monde ne peut pas y être éligible et qu’il y a certains biens qui en sont concernés et d’autres non.

De ce fait, parmi les logements concernés par ce statut, il est possible de citer les logements à usage d’habitation, les logements en résidence d’affaire ou encore les logements à usage touristique. Ceci étant dit, il est à noter que les loueurs en meublés occasionnels sont également soumis à ce statut.

Plusieurs résidences peuvent donc être soumises à ce statut comme les EHPAD, les résidences étudiantes, les résidences seniors, etc. Il s’agit de logement qui permettent aux locataires de profiter d’une certaine facilité.

En revanche, il est important de savoir que dans le cadre du statut LMNP, le propriétaire n’a pas le droit d’habiter dans son bien immobilier, sauf s’il est question d’une résidence touristique. Dans ce cas, il est possible de trouver certains promoteurs qui octroient des périodes annuelles où les propriétaires peuvent profiter de leur bien pour des vacances.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

6 bonnes raison d’investir en résidence sénior !

Une résidence senior est un ensemble de logements destinés aux personnes âgées. Ces résidences sont parfaitement adaptées à l’autonomie, ce qui en fait un grand succès. Elles offrent la possibilité aux résidents d’avoir une vie sociale et une vie personnelle équilibrée puisqu’ils sont autonomes et valides.

La résidence senior est un excellent investissement qui vous permet de bénéficier de plusieurs avantages, notamment fiscaux. Découvrons, dans l’article suivant, quels sont les avantages de ce type d’investissement et pourquoi vous devez vous lancer.

6 bonnes raisons d’investir en résidence senior

Situées à proximité des villes ou au cœur du centre-ville, les résidences pour seniors sont conçues pour les personnes âgées indépendantes et actives. Elles offrent des services attrayants, ce qui en fait une destination populaire pour les retraités.

Ainsi, investir dans une résidence pour seniors, c’est investir dans un projet à long terme. Si vous hésitez encore, voici les 6 bonnes raisons d’investir dans une résidence pour seniors.

Le nombre des personnes âgées augmente sans cesse

Selon les statistiques, le nombre de personnes âgées (plus de 60 ans) était de 15 millions en 2012. Aujourd’hui, le taux de cette tranche de la population dépasse les 40 %. Un chiffre grâce à l’optimisation des services de santé et l’augmentation de l’espérance de vie.

Un déséquilibre entre l’offre et la demande

Comme expliqué précédemment, le nombre de personnes âgées est en constante augmentation. Ce nombre atteindra 20 millions d’ici à 2030. Ce type de logement sera donc de plus en plus populaire et actuellement l’offre est inférieure à la demande, ce qui en fait un bon investissement puisqu’il y a toujours une part de marché.

Des avantages fiscaux très intéressants

Si de plus en plus d’investisseurs se tournent vers ce type de placement, c’est avant tout pour ses avantages fiscaux indéniables. En effet, investir dans une résidence senior vous permet d’obtenir le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) qui vous permet d’avoir un remboursement de TVA de 20 %. Vous pouvez également bénéficier :

  • d’un amortissement réputé différé ;
  • du dispositif Censi-Bouvard ;
  • du mécanisme ARD.

Une gestion de qualité

Dans cet investissement, la pierre angulaire est le gestionnaire. L’investisseur va nouer une relation de longue durée avec son gestionnaire pour assurer une bonne rentabilité. C’est pourquoi, il est important de bien choisir son gestionnaire avec une bonne notoriété pour réussir à obtenir les nombreuses certifications et autorisations.

Le bail commercial

Le plus grand avantage d’un bail commercial est que vous êtes sûr de recevoir vos paiements mensuels à la fin de chaque mois, tandis que le gestionnaire est responsable de la gestion des locataires et du personnel.

Un gage de liquidité

Les résidences seniors sont très prisées sur le marché secondaire. Ainsi, en cas de besoin, il est très facile de revendre son bien, surtout si la résidence présente des points forts comme un bail commercial de bonne qualité, un gestionnaire renommé, un emplacement intéressant, des services de qualité… La revente de résidences pour seniors se fait rapidement, facilement et dans de bonnes conditions. Elle constitue donc une excellente opportunité d’investissement.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Quelles charges désignent l’amortissement en LMNP ?

En comptabilité, l’amortissement est un dispositif comptable qui prend en compte la perte de valeur d’une activité tierce. Considéré comme une charge, il est automatiquement déductible fiscalement.

Le statut de loueur en meublé non professionnel permet de bénéficier d’avantages fiscaux très intéressants. Mais pour cela, il est nécessaire de déclarer le bien en question sous le régime réel simplifié. Mais qu’en est-il de l’amortissement de cet investissement ?

Retrouvez ci-dessous les principales charges liées à l’activité LMNP, qu’il est possible de déduire de vos impôts lors de la déclaration annuelle.

La liste des dépenses amortissables dans le LMNP

L’amortissement du LMNP comprend toutes les dépenses générées dans le cadre de l’exploitation du bien locatif (immobilier, mobilier, frais de gestion et d’agence). Toutes ces charges sont déductibles de vos bénéfices annuels, déclarés au moment réel de votre reçu fiscal.
Retrouvez sans attendre la liste des charges pouvant amortir votre activité de LMNP :

  • L’entretien du logement et les réparations ;
  • Les gros travaux ;
  • Les installations électriques ;
  • Assurance du logement ;
  • Les charges de copropriété ;
  • Internet et téléphone.

La liste proposée ci-dessus n’est pas exhaustive, sachez qu’il existe d’autres dépenses moins courantes liées à votre activité de LMNP, qu’il est possible de déduire de vos impôts, comme les frais de déplacement lorsque vous effectuez les entrées et sorties des locataires. Ainsi, en fonction des caractéristiques du bien loué, l’amortissement appliqué à vos impôts diffère.

Dans le cadre de l’amortissement du LMNP, il faudra compter uniquement les factures datant du début de votre activité de location meublée non professionnelle.

Toutefois, nous tenons à souligner qu’il n’est pas possible d’avoir un déficit amortissable en LMNP. Ce dernier est mis en réserve, afin d’être déductible des bénéfices des années suivantes.

Amortissement en LMNP : peut-on déduire les frais de notaire ?

En LMNP, dans le cadre de l’optimisation de la gestion locative, il existe plusieurs outils, dont le plus connu est « l’amortissement ».

Lors de l’achat d’un bien immobilier, maison ou appartement, les frais de notaire liés à la transaction représentent toujours une dépense importante.

Dans le cas d’un bien ancien, ces frais peuvent atteindre jusqu’à 8 % du prix d’achat du bien. Alors que pour un bien neuf, il faut compter en moyenne 5 % de la valeur du bien.

Bonne nouvelle ! Durant l’année de l’achat du bien locatif, il est possible de déclarer les frais de notaire, afin qu’ils soient déductibles de vos impôts. Les frais de notaire en question comprennent :

  • Les honoraires du notaire ;
  • Les commissions versées aux intermédiaires tiers ;
  • Les droits de succession, de mutation, de donation ou d’enregistrement.

Il est difficile de calculer l’amortissement des frais de notaire, car il varie d’une situation à l’autre. Cet amortissement n’est possible que si le bien en question est loué en quelques mois.

En règle générale, l’amortissement des frais de notaire, ainsi que du coût du bien, s’étale sur 25 à 40 ans.

À noter que l’amortissement sous le statut de LMNP n’est valable qu’à partir du moment où vous optez pour le régime réel et non pour le forfait.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

5 choses à savoir sur la rentabilité du statut LMNP !

Lorsqu’il est question d’un investissement, notamment un investissement immobilier, l’une des premières inquiétudes des acquéreurs est celle de la rentabilité de leur placement. C’est tout à fait normal et c’est la raison pour laquelle il est indispensable de se pencher sur la question comme il se doit.

Ceci étant dit, afin de pouvoir obtenir les meilleures réponses, il faut faire la distinction entre plusieurs notions comme la rentabilité brute et nette ou encore la rentabilité d’un bien neuf ou ancien. Il faut aussi retenir qu’en fonction du type de résidence, la rentabilité peut varier.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet dans cet article.

La rentabilité brute en LMNP !

Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel possède une multitude d’avantages non négligeables, c’est la raison pour laquelle il attire beaucoup d’investisseurs. L’un de ces avantages est celui de la rentabilité, mais il est tout de même important d’en apprendre davantage avant de sauter le pas.

De ce fait, la première chose qu’il faut apprendre à faire est celle de la distinction entre la rentabilité brute et nette en LMNP. Commençons par la rentabilité brute qui fait référence à un indicateur fiable grâce auquel il est possible de connaître et d’identifier la profitabilité de l’acquisition ainsi que ses éventuelles performances.

Bien sûr, tout comme la rentabilité des autres types d’investissement, qu’ils soient immobiliers ou autre, la rentabilité brute en LMNP se calcule. La formule est relativement simple, car il suffit de diviser le montant des loyers annuels par le prix d’acquisition du bien. Le résultat devra ensuite être multiplié par 100.

Pour mieux illustrer ce qui vient d’être mentionné, voici dans les prochaines lignes un exemple. Estimons qu’un appartement a été acquit au prix de 180 000 € et que son propriétaire réussit à générer 10 000 € de loyers annuels.

En suivant la formule précédemment citée, il est possible d’obtenir une rentabilité brute de 5,55 %. Il s’agit là d’un premier pas pour avoir des informations clés sur un investissement. Cependant, il ne faut pas s’arrêter là, car la rentabilité brute en LMNP n’est pas le seul indicateur fiable à prendre en compte. Il en existe d’autres tels que :

  • La rentabilité nette en LMNP ;

  • L’âge du bien immobilier ;

  • Le type de résidence.

La rentabilité nette en LMNP !

Comme vous le savez à présent si bien, la rentabilité brute en LMNP n’est pas l’unique indicateur qui permet d’en apprendre beaucoup plus sur le rendement d’un investissement. La rentabilité nette est tout aussi importante pour évaluer les performances de ce placement.

On parle de rentabilité nette en LMNP lorsque des frais, des charges et des taxes sont soustraits du calcul. Parmi ces éléments, il est possible de citer :

  • Les charges d’exploitation ;

  • Les taxes et les impôts ;

  • Les intérêts d’emprunt ;

  • Les dépenses d’entretien, etc.

Là encore, il vaut mieux prendre un exemple pour mieux illustrer ces propos et vous aider à comprendre encore plus. De ce fait, prenons exemple de la même situation précédente, sauf que maintenant, il est important de prendre en compte les frais supplémentaires.

Par exemple, s’il est question d’un bien immobilier neuf, les frais de notaire correspondent à 3 % du prix d’achat, ce qui donne la somme de 5 400 €. Cela signifie alors que le prix d’achat est de 185 400 € et que les loyers annuels sont de 10 000 € après les impôts.

Avec la même formule précédente, on obtient une rentabilité nette en LMNP de 5,39 % bruts. Comme il est possible de le constater, les chiffres ont changé.

La différence entre la rentabilité d’un bien neuf et d’un bien ancien !

La rentabilité en LMNP peut grandement changer d’un bien immobilier neuf à un bien immobilier ancien. En effet, lorsqu’il s’agit d’un placement dans l’ancien, cela signifie souvent que l’acquisition implique des frais relatifs aux travaux de rénovation ou alors d’entretien. Il est donc indispensable d’intégrer ces frais supplémentaires au calcul de la rentabilité, car ils peuvent tout changer.

Au contraire, s’il est question d’un investissement en LMNP dans le neuf, l’acquéreur peut tout à fait profiter d’une garantie décennale. Cette dernière porte sur le gros œuvre. En addition à cela, il est possible de bénéficier d’une garantie biennale qui porte essentiellement sur les équipements.

Bien sûr, dans le cadre de cet investissement, il n’y a pas de travaux de rénovation ou de réhabilitation à prévoir, que ce soit à court ou à moyen terme. En effet, les biens immobiliers neufs sont généralement construits en suivant les dernières normes environnementales.

Enfin, il est à noter qu’en investissement en statut de LMNP dans des biens neufs, il est possible de profiter d’avantages fiscaux non négligeables. Ces derniers prennent souvent la forme de réduction d’impôts.

Comme vous pouvez le voir, avant d’effectuer un tel investissement, il est primordial de prendre en compte toutes les charges éventuelles pour profiter d’une meilleure rentabilité.

Les avantages fiscaux en LMNP

La rentabilité en LMNP est généralement plus intéressante en raison des avantages fiscaux qu’il est possible de percevoir. Il est à noter qu’aucune réduction directe d’impôt n’est à prévoir, mais qu’il y a tout de même d’autres atouts.

En effet, il est possible de bénéficier du remboursement de la TVA. Cela peut atteindre jusqu’à 20 % sur le montant de l’acquisition. Il faut toutefois retenir que cela concerne essentiellement les biens neufs ou en état de futur achèvement.

L’amortissement du bien en LMNP

Enfin, la dernière chose à retenir concernant la rentabilité en LMNP est l’amortissement du bien qui peut s’appliquer sur n’importe quel type d’acquisition. Ceci étant dit, il est important de savoir que les charges comptables ainsi que l’amortissement ne peuvent être fiscalement considérés que dans le cadre d’une exploitation positive. De ce fait, ils ne peuvent pas être originaires d’un déficit.

Dans le cadre d’une exploitation négative ou nulle, l’amortissement du bien immobilier est alors différée sans limitation de durée. Cela permet de créer une réserve de charges qui permet d’être utilisée au retour d’un rendement positif. C’est ce qui permet par ailleurs de remettre le résultat de l’exploitation à 0 dans le but de le neutraliser sur le plan fiscal.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Les 5 avantages principaux du statut LMNP !

Vous souhaitez investir dans l’immobilier, mais les impôts vous découragent ? Le statut LMNP est la meilleure solution de défiscalisation qui s’offre à vous.

En effet, ce statut de loueur en meublé non professionnel est une bonne source pour obtenir plus de vos revenus. D’ailleurs, de plus en plus de Français se tournent vers cette solution pour bénéficier de revenus sans être accablés par les impôts.

Cette option présente de nombreux avantages, notamment la réduction d’impôts, la simplicité des démarches, la récupération de la TVA, etc.
Voyons de plus près les conditions et les avantages du statut LMNP à la montagne..

LMNP : le statut facile à lancer

Ce qui distingue le plus le statut de LMNP, c’est sa simplicité. En effet, votre nom suffit à vous lancer dans cette activité non professionnelle. C’est la raison pour laquelle il est généralement apprécié par les fonctionnaires et les employés qui ont déjà une activité principale.

Pour vous inscrire à ce statut, il vous suffit de remplir et d’envoyer le formulaire P0i.

LMNP : 5 avantages à ne pas rater

En plus de sa facilité de lancement, le statut LMNP offre également de nombreux avantages. Découvrez-les ci-dessous.

La flexibilité

Le tout premier avantage du statut LMNP est la flexibilité. En effet, vous pouvez revendre ou reprendre votre bien après la fin du contrat avec le client.

Différents régimes d’imposition

Si vous investissez dans la location meublée, vous aurez droit à deux types de régimes fiscaux :

  • Le régime micro-BIC (régime forfaitaire) : vous bénéficiez d’un abattement de 50 % si vos revenus ne dépassent pas 72 600 € / an ;
  • Le régime réel : ce régime vous permet de réduire la valeur du bien, en éliminant les charges et les dépenses ;

Un investissement rentable

Dans ce type d’investissement immobilier, vous offrez un service supplémentaire à votre locataire (fournitures et mobilier). Cela vous permet d’augmenter vos mensualités jusqu’à 20 % par rapport à la location d’un logement vide.

Vous pouvez même vous tourner vers des activités à très haut rendement comme la location saisonnière ou la location Airbnb.

De plus, les biens LMNP offrent les meilleurs rapports risque/rendement avec une rentabilité moyenne de 4,5 %.

Récupération de la TVA

Sous le statut LMNP, le bailleur peut récupérer la TVA sur son bien. En effet, ce dernier a un statut de commerçant, ce qui signifie qu’il peut récupérer ses 20 % de TVA, après six mois.

Amortissement avec le statut LMNP

Les recettes du loyer LMNP ne sont pas imposables. Vous enregistrez la perte de valeur du bien, dans votre comptabilité pour créer une charge fictive. Celle-ci vous permettra ensuite de diminuer vos impôts et d’amortir vos impôts.

Revendre son bien LMNP

La plus-value d’un bien LMNP est soumise à deux types d’impôts : les prélèvements sociaux et les plus-values immobilières. L’investisseur sera exonéré d’impôts après 22 ans et de prélèvements sociaux après 30 ans.

Vous l’aurez compris, la meilleure solution pour gagner de l’argent rapidement et facilement avec l’immobilier, est d’opter pour le régime LMNP.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Quelles sont les 5 choses à savoir sur l’amortissement LMNP ?

Investir en immobilier avec le statut de LMNP ou de Loueur en Meublé Non Professionnel peut être intéressant pour de nombreuses raisons. Cependant, il faut tout de même apprendre à évaluer les risques, car il en existe quand même pas mal et il faut apprendre à les anticiper pour tirer profit du placement.

Parmi les choses qu’il faut absolument prendre en considération, il est possible de citer l’amortissement en LMNP. Il s’agit de l’étalement du coût de l’investissement sur toute sa durée d’utilisation. Il est donc important de l’étudier et d’en apprendre davantage sur son sujet. Découvrez tout dans cet article !

Que signifie l’amortissement en LMNP ?

Avant de s’intéresser à des points techniques concernant l’amortissement d’un investissement en LMNP, il faut tout d’abord comprendre ce qu’il signifie. De ce fait, il faut retenir que l’amortissement fait référence à la perte de valeur d’un objet utilisé. Il s’agit en l’occurrence du bien immobilier acquit dans ce cas.

En location meublée non professionnelle, l’amortissement fait partie des forces non négligeables, car c’est ce qui permet souvent de payer moins d’impôts. Ceci étant dit, la perte de la valeur qui est liée à l’usure du bien immobilier est imputée comme une charge.

Cette dernière est ce qui fait baisser l’impôt à payer. C’est donc ce qui permet aux investisseurs de profiter d’une meilleure fiscalité en minorant le résultat imposable. Bien sûr, il est à noter que l’amortissement ne s’applique que sur les biens meublés, qu’ils soient neufs ou anciens, car les biens nus ne sont pas éligibles.

De plus, dans ce cas, il est estimé que les logements loués sont usés tous les ans. C’est ainsi qu’il est possible de s’approcher à un résultat proche de 0 en termes d’impositions.

L’amortissement en LMNP ne permet pas seulement de réduire les coûts des impôts. Il permet aussi de ventiler différents composants du bien immobilier acquit. De ce fait, les acquéreurs ont la possibilité d’amortir plusieurs montants tels que :

  • La valeur hors taxe de l’immobilier ;
  • La valeur hors taxe du mobilier ;
  • Les travaux ;
  • Les frais d’acte, etc.

Bien sûr, l’amortissement en LMNP est mis en place sur des périodes définies. Il est donc linéaire et peut être de 5 à 10 ans pour le mobilier et de 25 à 40 ans pour l’immobilier.

Quelles sont les dépenses amortissables en LMNP ?

Maintenant que vous en savez davantage sur ce qu’est l’amortissement en LMNP et son fonctionnement, il est temps de s’intéresser aux dépenses amortissables. Bien que plusieurs composants soient concernés par cela, il existe tout de même un seuil à respecter.

En effet, en règle générale, les dépenses à amortir en LMNP sont supérieurs à 600 €. Ce n’est pas tout, car il faut aussi que les factures concernées mentionnent la date de l’amortissement. Celle-ci doit être égale ou postérieure à la date de début d’activité.

Mis à part cela, il est à noter que l’amortissement en LMNP permet de déduire les frais liés à la perte de la valeur des biens de la recette, et ce, sur une durée donnée. De ce fait, plusieurs dépenses peuvent être amorties comme les travaux ou encore le mobilier.

La durée d’amortissement renseignée doit être réaliste et logique et elle doit correspondre aux charges nécessaires. Par exemple, pour la literie, une durée logique est de 6 ans contre 10 ans pour une table de séjour ou encore un canapé.

Comment calculer l’amortissement en LMNP ?

Comme vous pouvez l’imaginer, l’amortissement en LMNP peut se calculer, et ce, pour en apprendre davantage sur le bien immobilier ou sur l’investissement dans sa globalité. Pour un calcul correct, il est indispensable de faire la distinction entre plusieurs éléments tels que l’immobilier hors taxe et hors terrain, les frais de notaire, les meubles, les équipements, etc.

Prenons un exemple pour mieux illustrer le calcul de l’amortissement en LMNP et mieux le comprendre. Estimons qu’un bien neuf ou ancien est acquis au prix de 200 000 €. Afin de connaître le montant de l’amortissement annuel sur 25 ans, il faut commencer par diviser le prix d’achat par ces 25 années.

Cela donne alors une première valeur de 8 000 €. Estimons ensuite que le mobilier installé dans le logement acquis a une valeur de 5 000 €. Sur 5 ans, l’amortissement annuel est de 1 000 €. Il faut répéter la même chose avec les frais de notaire estimés à 15 000 € sur 25 ans.

De ce fait, sur les 5 premières années suivant l’investissement, l’amortissement annuel est de 9 600 €, car il s’agit du résultat de l’addition de tous les amortissements précédemment calculés. Pour les 20 années suivantes, l’amortissement annuel en LMNP est de 8 600 €, car il n’y a plus d’amortissement de mobilier.

Enfin, si le bénéfice comptable est de 10 000 €, le bénéfice imposable est de 400 € sur les 5 premières années. Grâce à cela, il est possible de défiscaliser les revenus.

Que signifie le déficit d’amortissement en LMNP ?

Il est impossible pour l’amortissement en LMNP de créer un déficit d’exploitation, mais il peut tout à fait être différé sans plafond de montant et sans durée d’amortissement en meublé.

Cela est très avantageux, car le déficit se cumule pour les années à venir, et ce, sans limite de temps pour servir en cas de bénéfice futur. Il est donc important d’apprendre à gérer le déficit/bénéfice en amortissement LMNP.

Que faut-il prendre en compte pour la simulation d’amortissement en LMNP ?

Maintenant que vous en savez davantage sur l’amortissement en LMNP, il est important de retenir qu’il est indispensable d’effectuer une simulation. Cela peut tout à fait se faire en ligne à l’aide de simulateurs prêts à l’emploi.

Ceci étant dit, il est à noter qu’une simulation ne se repose pas uniquement sur la valeur globale du bien immobilier à acquérir. Elle se base également sur ses composants parmi lesquels il est possible de citer la toiture, le gros œuvre, l’électricité, etc.

Cela signifie en d’autres termes que pour une simulation correcte, tous ces éléments doivent être pris en compte. Afin d’éviter les erreurs fiscales, il est préférable de faire appel à un expert-comptable.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Faut-il investir dans une résidence étudiante ?

Avec deux millions d’étudiants, la France est considérée comme l’une des destinations les plus populaires auprès des étudiants. Cela entraîne une forte demande de logements locatifs pour étudiants et l’offre disponible sur le marché n’est plus suffisante pour répondre aux besoins.

Pour remédier à ce problème, l’État a mis en place des mesures fiscales pour inciter les investisseurs à se lancer dans les résidences étudiantes.

Alors, en quoi consiste une résidence étudiante ? Vaut-il la peine d’investir dans une telle résidence ? Où investir ? Beaucoup de questions auxquelles nous allons répondre dès maintenant dans cet article.

En quoi consiste une résidence étudiante ?

Une résidence pour étudiants est un ensemble de logements (appartements, studios…) réservés exclusivement aux étudiants. Contrairement à une résidence universitaire, une résidence étudiante est privée, c’est-à-dire qu’elle est la propriété d’une société non étatique.

Généralement, ce type de résidence est situé à proximité de facilités essentielles telles que les transports, les commerces, le centre-ville, mais aussi, le campus universitaire.

La résidence étudiante se distingue également par les nombreux services qu’elle offre aux étudiants tels que : une laverie, un service de nettoyage, un service d’accueil, une salle de sport., etc.

Pour faciliter l’intégration des étudiants, les logements sont équipés et meublés (lit, bureau, kitchenette…).

Quel est l’avantage d’un investissement en résidence étudiante ?

La résidence étudiante est un investissement qui attire de plus en plus d’investisseurs immobiliers. Il présente de nombreux avantages et se distingue par son rendement très intéressant. Alors, pourquoi investir dans une résidence étudiante ? Nous allons le découvrir !

Réduction d’impôts

L’avantage principal d’un investissement dans une résidence étudiante est la réduction d’impôt. Cette stratégie a été développée par le gouvernement pour inciter les investisseurs à se lancer dans ce type de bien. Deux lois de défiscalisation sont mises en place :

  • Le dispositif Censi-Bouvard ;
  • Le statut LMNP.

Pour les investisseurs qui choisissent d’investir dans le neuf et qui sont soumis à l’IR (impôt sur le revenu), le dispositif Censi-Bouvard peut être très avantageux. En effet, ils peuvent bénéficier d’une réduction de 11 % avec un plafond de 300 000 €. Après six mois de livraison, ils peuvent également bénéficier d’une récupération de la TVA et d’une déduction des intérêts.

D’autre part, le statut LMNP, permet l’amortissement de la valeur des biens, la déduction forfaitaire de 50 % et la récupération de la TVA.

Où investir ?

C’est la question la plus facile à répondre pour ce type d’investissement immobilier. Il vous suffit de choisir des villes étudiantes, des lieux proches des services essentiels mentionnés ci-dessus et de vous assurer que la résidence est proche de l’université.

Les étudiants veulent être proches de leurs universités/écoles, mais aussi des entreprises pour augmenter leurs opportunités.

Le développement des villes est également un critère important à prendre en compte. Attention toutefois, nous parlons d’un investissement à long terme (10 ans minimum).
Vous l’avez donc compris, le lieu d’investissement pour une résidence étudiante est très important. C’est pourquoi vous devez choisir le bon secteur afin que votre bien conserve sa valeur.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Que faut-il savoir à propos de la simulation de LMNP ?

Investir en immobilier est loin d’être une chose simple et facile, au contraire. En effet, cela demande pas mal d’intelligence et de réflexion, car c’est ce qui permet de prendre les meilleures décisions en fonction de chaque situation.

Investir en LMNP par exemple demande de la précaution, car il est vite possible de faire des erreurs. Pour éviter cela et les mauvaises surprises par la même occasion, il est recommandé de faire une simulation de LMNP. Mais que faut-il savoir à ce propos ? Comment faire cette simulation ? Découvrez tout dans cet article !

Pourquoi faire une simulation de LMNP ?

Avant même d’envisager un investissement avec le statut de LMNP ou de Loueur en Meublé Non Professionnel, il est indispensable de faire une simulation réaliste. Cela permet de mieux se projeter et de confectionner un plan plus adéquat aussi bien à la situation financière de l’acquéreur qu’à la situation générale de la transaction.

En effet, grâce à une simple simulation, il est possible d’envisager aussi bien les bons scénarios que les mauvais. De plus, lorsqu’on pense à un investissement en LMNP, on a surtout tendance à penser à son rendement brut. La simulation permet d’éviter cela, car elle prend en considération tous les frais qui viennent s’ajouter au prix d’acquisition.

Elle est aussi avantageuse, car elle permet aussi d’en apprendre beaucoup plus sur la fiscalité de l’investissement. Rappelons qu’avec ce statut, il est possible de choisir entre deux régimes fiscaux différents. Il s’agit du :

  • Régime micro BIC ;

  • Régime réel.

En faisant une simulation en LMNP, il est tout à fait possible de profiter d’une meilleure perspective, car c’est ce qui rend les choses plus réelles pour les acquéreurs. C’est ainsi qu’ils peuvent avoir toutes les clés en main pour faire le meilleur choix et profiter comme il se doit de leur investissement.

Comme il est alors possible de le constater, une simulation de LMNP est indispensable avant même de choisir le type de logement à acheter.

Comment faire une simulation de LMNP ?

Comme vous le savez à présent si bien, il est nécessaire d’effectuer une simulation de LMNP. Mais comment faut-il le faire ? Eh bien, il faut savoir que pour une simulation concluante, plusieurs types de calculs ainsi que de multiples paramètres sont à prendre en compte.

Il s’agit donc d’une opération digne d’un expert, mais ce n’est pas forcément à la portée de tous étant donné que la plupart des professionnels compétents facturent ses prestations. Fort heureusement, il existe des simulateurs en ligne qui peuvent donner des résultats corrects.

De plus, leur utilisation est avantageuse, car elle est simple et facile. En effet, la plupart des simulateurs mettent à votre disposition des champs à remplir. Il suffit d’entrer les informations demandées pour un calcul instantané.

Il faut en revanche faire attention, car ce sont des calculs sommaires qui peuvent tout de même contenir quelques erreurs. Il ne s’agit que d’une première piste à étudier plus attentivement.

Quels sont les paramètres d’une simulation de LMNP ?

En faisant une simulation de LMNP en ligne à l’aide d’un simulateur, plusieurs paramètres sont pris en compte. Ceci étant dit, il faut tout de même garder en tête que tout dépend des simulateurs, car chacun peut tout de même avoir ses propres particularités.

Quoi qu’il en soit, parmi les paramètres les plus communs, il est possible de citer :

  • La valeur du bien immobilier envisagé ;

  • Les loyers annuels prévus ;

  • La tranche marginale d’impositions ;

  • Les frais de notaire ;

  • Les frais d’agence ;

  • Les travaux annuels ;

  • Les taxes annuelles ;

  • Les intérêts annuels, etc.

Comme vous pouvez le constater, ce sont des valeurs à la fois techniques et précises. C’est ce qui rend le calcul quelque peu compliqué, car avant d’effectuer un placement, il est difficile de connaître avec précision tous ces chiffres.

De plus, certaines de ces valeurs peuvent tout à fait augmenter ou diminuer. Il faut donc garder en tête que la simulation est un passage obligé sans pour autant être d’une précision correcte.

Quels résultats prévoir avec les régimes de LMNP ?

Comme cité précédemment, avec une simulation de LMNP, il est tout à fait possible de connaître le régime fiscal à envisager. En effet, si avec cette simulation, il est possible de connaître les loyers perçus, la décision est évidente.

Si ces derniers sont inférieurs à 70 000 € par exemple, alors l’acquéreur peut bénéficier du régime fiscal micro BIC. Cela signifie alors que l’investisseur est soumis à un barème progressif de l’IR sur la moitié des loyers enregistrés. En d’autres termes, sur 3 000 €.

Avec ces informations, l’acquéreur peut profiter d’une réduction de 3 000 €. Ceci étant dit, il faut savoir qu’avec le statut LMNP, il n’y a pas de réductions directes qui sont appliquées.

Bien sûr, l’investisseur peut tout à fait se tourner vers le régime réel lorsque les charges sont déduites du loyer. Pour la première année, il est aussi possible de déduire les frais de notaire.

Il faut savoir que ce second régime est à privilégier, car il devient intéressant lorsque les frais relatifs au logement sont plus importants que la moitié des recettes locatives. Il est donc indispensable de choisir consciencieusement.

Chez qui faire une simulation de LMNP ?

Comme cité plus haut, il est tout à fait possible de faire une simulation de LMNP en ligne. En revanche, c’est tout de même chez un expert qu’il faut l’effectuer, car il faut prendre en considération de multiples facteurs tels que :

  • Les recettes locatives ;

  • Les charges relatives au bien immobilier ;

  • La situation fiscale de l’investisseur, etc.

Pour toutes ces raisons, il est souvent recommandé de se tourner vers un expert de la défiscalisation pour faire cette simulation. Cela peut avoir beaucoup d’avantages, car il ne faut tout de même pas oublier que c’est ainsi qu’il est possible de faire une simulation 100 % personnalisée.

En effet, l’expert peut effectuer cette simulation en fonction du profil de chacun, et ce, en prenant en compte ses objectifs, ses revenus, sa situation, etc. Il est donc important de savoir s’y prendre pour obtenir une estimation juste et pour établir le meilleur plan d’action possible.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Que faut-il savoir à propos du statut de LMNP ?

Investir dans l’immobilier n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire, car il y a plusieurs éléments à prendre en compte avant de se lancer. Parmi ceux-ci, il est possible de citer les multiples statuts dont peuvent bénéficier les acquéreurs.

Dans le cadre d’un investissement dans un bien locatif meublé, il existe un statut particulier qui peut être mentionné : le LMNP. C’est un statut qui permet de profiter de plusieurs atouts. Découvrez tout sur ce sujet dans cet article !

Quelle est la définition du statut LMNP ?

Le statut LMNP ou Loueur en Meublé Non Professionnel est un statut très intéressant pour les investisseurs qui souhaitent profiter d’un statut qui leur permet de bénéficier de plusieurs avantages. En effet, c’est un statut qui permet d’acquérir un bien immobilier, qu’il soit neuf ou ancien, afin de le louer à une tierce personne.

La caractéristique la plus importante de ce statut est le fait de pouvoir confier sa gestion à un professionnel. Il s’agit souvent d’un gestionnaire spécialisé dans le domaine, ce qui permet aux acheteurs de bénéficier de plusieurs avantages que vous allez découvrir dans les lignes qui suivent.

Ceci étant dit, il est important de rappeler que pour bénéficier de ce statut, le bien en question doit être sommairement équipé afin que les locataires puissent en profiter immédiatement sans avoir à contribuer à son aménagement.

En confiant la gestion du bien à un gestionnaire spécialisé, un bail est mis en place entre l’acquéreur et ce dernier. Il s’agit d’un bail commercial qui se déroule entre 9 et 12 ans et qui peut évidemment être renouvelé.

Plusieurs types de logements peuvent être concernés par le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel. Parmi eux, il est possible de citer :

  • Les résidences d’affaires ;
  • Les résidences étudiantes ;
  • Les résidences pour séniors ;
  • Les résidences d’hébergement pour personnes âgées dépendantes EHPAD ;
  • Les résidences de tourisme.

Quels sont les atouts du statut LMNP ?

De nombreux investisseurs sont intéressés par le statut LMNP, tout simplement parce qu’il leur permet de bénéficier de plusieurs avantages considérables.

Tout d’abord, il faut savoir qu’investir dans ce type de bien n’implique pas forcément des dépenses énormes. En effet, les prix d’acquisition ne sont pas si élevés que cela, car ils peuvent commencer à partir de 50 000 €.

Aussi, le locataire non professionnel n’est pas obligé de gérer lui-même son bien. Il peut faire appel à un gestionnaire professionnel et la transaction peut être encadrée par un bail commercial dans le cadre de la répartition des charges. Ce bail peut durer entre 9 et 12 ans et il peut être renouvelable à la fin.

Bien entendu, l’un des principaux avantages de ce statut qui peut pousser les acheteurs à franchir le pas est la possibilité de récupérer la TVA. Certains promoteurs peuvent même l’avancer pour attirer encore plus d’investisseurs potentiels.

L’imposition sur les loyers perçus est un autre avantage majeur de ce statut, car il est toujours possible de bénéficier de deux statuts différents.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Comment est-il possible de calculer la rentabilité d’un bien en LMNP ?

Savez-vous ce qui a tendance à réunir les investisseurs en immobilier ? Ce sont sans doute leurs craintes liées à la rentabilité et au rendement de leur placement. Leur principal objectif est principalement d’avoir la meilleure rentabilité qui soit afin de rendre le placement aussi intéressant que possible.

Lorsqu’il est question d’investissement en statut de LMNP, il est important de simuler et de calculer la rentabilité qu’il est possible d’avoir avant même d’envisager l’acquisition d’un bien. Alors, comment est-il possible de faire ces calculs ? Quels sont les indicateurs à prendre en considération ? Découvrez tout dans cet article !

Comment calculer la rentabilité en LMNP ?

Lorsqu’un investissement en immobilier en statut de LMNP, l’une des principales choses à faire avant même de sauter le pas est de calculer la rentabilité. C’est une opération indispensable qui permet d’éviter les mauvaises surprises.

De ce fait, il est important de savoir que pour calculer la rentabilité en LMNP, il faut savoir qu’il en existe deux types essentiels : la rentabilité brute et la rentabilité nette. Naturellement, lorsqu’on pense à la rentabilité d’un investissement en LMNP, on a tendance à penser à sa rentabilité brute.

Cependant, il est important d’éviter de faire cette erreur, car il existe tout de même plusieurs frais supplémentaires à celui du prix d’acquisition à prendre en considération. En effet, dans la plupart des cas, il faut compter les frais de notaire, les taxes, les charges d’exploitation, etc. qui viennent s’ajouter au montant total.

La raison pour laquelle ces frais sont importants est parce qu’ils peuvent changer les calculs et il ne faut pas les négliger pour éviter les mauvaises surprises. Maintenant que c’était mis au clair, passons au calcul de la rentabilité en LMNP.

Peu importe qu’il s’agisse de la rentabilité brute ou nette, car la formule à suivre est la même. En effet, pour obtenir le résultat, il suffit de mettre en application cette formule : (le montant des loyers annuels / le prix d’acquisition) x 100.

Rappelons tout de même que pour la rentabilité nette, il faut soustraire tous les frais supplémentaires.

Quels sont les indicateurs de rentabilité en LMNP ?

Vous connaissez à présent la méthode de calcul de la rentabilité en LMNP, mais qu’en est-il de tous les indicateurs qu’il faut prendre en compte ? Eh bien, ils sont nombreux et parmi eux, il est possible de citer :

  • La rentabilité brute ;

  • La rentabilité nette ;

  • L’âge du bien immobilier ;

  • Le type de résidence.

Ce sont là des facteurs indispensables qui peuvent jouer un grand rôle dans le rendement d’un investissement. Par exemple, s’il s’agit d’un bien immobilier ancien, les frais de notaire à prévoir peuvent être plus élevés que pour un bien neuf.

Cependant, cela ne signifie pas forcément que sa rentabilité sera moindre, au contraire. En effet, en faisant l’acquisition d’un bien ancien en LMNP, il est tout à fait possible d’avoir une meilleure rentabilité qu’avec un bien neuf.

Après le passage chez le notaire, il est possible de percevoir des loyers quasiment instantanément. Cela permet de bénéficier d’une certaine compensation, ce qui permet de profiter d’un meilleur rendement sur le long terme.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Les 5 meilleures raisons d’investir en LMNP ancien

Le statut de « Loueur Meublé Non Professionnel » n’est pas uniquement dédié à l’immobilier locatif neuf, mais concerne également les immeubles anciens.

Ce type de logement de seconde main doit être remis à neuf (travaux de rénovation ou de réhabilitation), meublé, afin d’être loué par la suite, pour pouvoir bénéficier du statut LMNP.

Disponible en nombre limité, l’immobilier ancien représente un placement très prisé des investisseurs, à l’affût d’une bonne affaire. Mais, pourquoi ce type d’investissement est-il si convoité ? Découvrons dans ce qui suit les 5 meilleures raisons d’investir dans l’ancien LMNP.

LMNP ancien : un investissement financier fiable et pérenne

Déjà livré et en exploitation, un logement ancien sous le statut de LMNP, fait bénéficier le locataire d’un espace ou vivre plus librement avec toutes les commodités nécessaires à son confort. Il pourra vivre directement dans les lieux tout en bénéficiant d’un confort optimal.

Pour le propriétaire, ce type d’investissement fiable et durable lui assure une certaine rentabilité. En percevant les loyers de ce bien locatif, vous pourrez compléter vos revenus ou anticiper une perte de revenus liée au passage à la retraite par exemple.

Toutefois, pour pouvoir bénéficier du statut d’ancien LMNP, le propriétaire du bien devra respecter certaines conditions telles que :

  • La réhabilitation et la rénovation du bien locatif ;
  • Le bien doit être meublé, c’est-à-dire qu’il doit disposer de tous les équipements et commodités nécessaires au confort du locataire ;
  • Le bien en question ne doit pas être inscrit au RCS (Registre du commerce des sociétés).

Contrairement au LMNP neuf, l’immobilier locatif ancien vous permet de bénéficier d’une certaine souplesse. Vous aurez par exemple la possibilité de choisir le lieu d’implantation de votre appartement. Près d’une école, en centre-ville ou encore près des commerces, vous avez le choix !

LMNP ancien : gestion locative déléguée

Vous n’avez plus à vous soucier de la gestion de votre ancien bien locatif grâce au statut LMNP.

En effet, c’est au gestionnaire de la résidence de s’occuper des différentes fonctions liées à l’entretien et à la gestion du bien en question. Ce dernier s’occupe de l’accueil des locataires, des petites réparations et des travaux d’entretien au sein du logement ou encore de la réception des loyers.

Vous pourrez ainsi profiter d’un investissement locatif serein, sans les tracas logistiques liés à l’entretien régulier ou même à la prise en charge des locataires. Tout ce qui relève de la gestion des locaux est délégué à un professionnel.

LMNP ancien : des avantages fiscaux non négligeables

L’un des principaux avantages du statut de LMNP ancien, est de bénéficier d’une fiscalité très avantageuse qui permet une réduction d’impôt considérable. Ainsi, vous aurez le choix entre deux systèmes d’imposition :

  • Le régime réel normal ou simplifié ;
  • Le régime forfaitaire, également appelé régime micro BIC.

Commençons par le régime forfaitaire, qui permet un abattement de 50 % de vos revenus locatifs. Quant au régime réel normal, il est obligatoire si vous percevez plus de 72 600 € par an au titre des revenus et permet une déduction partielle des charges liées à l’activité de LMNP ancien.

Pour mieux vous informer sur la fiscalité la plus adaptée à votre statut, pensez à faire une simulation de LMNP en ligne. Cet outil est gratuit et sans engagement.

En matière de fiscalité, la location d’un bien ancien sous le statut LMNP présente les mêmes avantages que la location d’un bien neuf, à une exception près. En effet, étant un logement qui était déjà occupé auparavant, un bien ancien ne bénéficie pas de la remise sur la TVA.

Mais rassurez-vous, vous pouvez toujours amortir votre déficit financier lié à cette activité sur plusieurs années, en profitant de déductions fiscales très intéressantes.

LMNP ancien : un déficit foncier amorti

Grâce au statut de LMNP d’occasion ou ancien, vous avez la possibilité d’amortir les frais liés à l’activité de la location immobilière en déduisant les charges en question de votre impôt sur le revenu sur plusieurs années. La seule condition pour bénéficier de l’amortissement en LMNP est d’opter pour le régime réel d’imposition.

Les dépenses déductibles peuvent aller des frais d’essence aux frais de notaire, en passant par les frais de travaux, le mobilier et l’immobilier.

Vous l’aurez compris, il vous est possible de déduire toute charge liée à votre statut de LMNP de votre revenu annuel d’impôts. Il suffit que les factures des charges soient datées de l’acquisition du bien locatif en question.

En fonction des charges, il est possible de prolonger l’amortissement de votre bien sur plusieurs années. En règle générale, ce type d’amortissement peut aller de 25 à 40 ans. Le régime réel en LMNP ne se soumet à aucune contrainte de plafond de loyer, ni de limites de ressources des locataires.

Pensez à vous faire accompagner par un expert-comptable ou un consultant en gestion LMNP, afin de bénéficier de bons conseils, pour mieux gérer l’amortissement de votre ancien bien locatif.

LMNP ancien : une diversification du patrimoine

Le bien immobilier ancien a souvent de la valeur. Généralement situé au cœur de la ville ou dans les quartiers les plus recherchés, ce type de bien immobilier est très prisé par les investisseurs.

Bénéficiant d’un emplacement stratégique, un bien ancien permet de trouver rapidement un locataire, afin de bénéficier d’une rentabilité directe et d’un taux de remplissage garanti.

En optant pour le statut LMNP ancien, vous aurez le choix entre deux baux :

  • Le bail commercial : concerne les logements en résidence privée (EHPAD, résidence senior ou résidence universitaire) ;
  • Le bail civil : dédié aux logements indépendants en location meublée.

En plus de vous faire bénéficier d’un revenu régulier, la location d’un ancien meublé non professionnel vous permet de vous constituer un patrimoine précieux, que vous pourrez ensuite exploiter ou transmettre à vos petits-enfants.

Il faut savoir que les offres d’immeubles anciens sont de plus en plus rares sur le marché. Compte tenu de leur nombre limité, ces constructions de valeur sont très prisées par les investisseurs.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Avantages financiers et fiscaux de LMNP

LMNP acronyme de « Loueur en Meublé non Professionnel » est une pratique qui fait fureur en France, notamment grâce aux avantages fiscaux et financiers qu’elle offre.

Rappelons que ce type de statut permet d’acquérir un bien immobilier (ancien ou neuf), puis de le meubler dans le but de le louer à des tiers. Le tout, en permettant au locataire de disposer directement du logement avec les équipements nécessaires.

Pourquoi ce type d’investissement locatif attire-t-il de plus en plus d’investisseurs ? Quelle est la fiscalité du LMNP ? Réponses dans ce qui suit.

Les avantages financiers du LMNP

Acheter un bien immobilier avec un statut LMNP permet de bénéficier de faibles coûts.

En effet, en cherchant, un investisseur peut trouver un bien locatif à vendre à partir de 50 000 €. Même si ce coût peut paraître élevé au premier abord, il faut savoir que toute la gestion locative est gérée par le gestionnaire de la résidence et que les charges sont partagées entre les deux parties. À cela s’ajoute la TVA sur le bien qui, sur certains biens neufs, est récupérable sur les loyers perçus par le propriétaire du bien.

Par ailleurs, si l’acquisition du bien locatif se fait dans le cadre d’une résidence de services gérée, vous serez exonéré de la CFE. Ces charges seront payées par le gestionnaire du bien.

Enfin, un investissement locatif est toujours un bon moyen de diversifier votre patrimoine, tout en amortissant vos frais. Sans oublier, qu’il vous permettra de percevoir un revenu régulier d’argent.

Les avantages fiscaux du LMNP

La location d’un bien meublé à titre non professionnel offre des avantages fiscaux importants. Vous aurez le choix entre deux régimes fiscaux :

  • Le régime réel ;
  • Le régime forfaitaire ou (régime micro-BIC).

Pour que ce choix soit réfléchi et avantageux pour vous, il est indispensable de s’intéresser de plus près à ces deux régimes fiscaux.

 

Le micro-BIC en statut LMNP

Depuis la loi de finances 2018, le micro BIC est devenu avantageux pour les propriétaires dont les revenus locatifs sont plafonnés à 72 600 euros par an, au lieu de 33 200 euros. Cette augmentation rend le régime forfaitaire accessible au plus grand nombre.

Ce régime fiscal permet une déduction de 50 % sur les revenus locatifs, et cela peut aller jusqu’à 70 % pour un investissement en résidence de tourisme.

 

Le régime réel en statut LMNP

À 85 %, le régime réel avec un statut LMNP est plus intéressant financièrement pour le propriétaire du bien, car il permet d’amortir la valeur du bien locatif, ainsi que le mobilier et les frais liés à l’activité elle-même (frais d’agence, frais d’acquisition et frais de gestion et de copropriété).

Pour une location vide, en cas d’application du régime réel, les loyers sont intégrés dans les déclarations de revenus.

En revanche, être sous régime réel avec un statut de LMNP est beaucoup plus avantageux, car les dépenses liées à la gestion ou à l’aménagement du bien locatif sont beaucoup plus importantes. Déductibles des importations, ces dépenses vous permettront d’amortir le coût du bien.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Investir en résidence étudiante : les 5 meilleures raisons de le faire !

Les investissements immobiliers ont toujours été les préférés des Français, car la pierre à toujours été un placement sécurisé. Avec les nouvelles politiques de taux d’intérêt de plus en plus bas, de nombreux investisseurs se tournent vers l’immobilier locatif, car il est très rentable et permet de bénéficier de certains avantages.

C’est pourquoi les investissements dans les résidences de services, comme les résidences étudiantes, connaissent un grand succès en France. Si vous souhaitez investir dans une résidence étudiante, les informations contenues dans l’article suivant devraient vous intéresser et vous aider dans votre démarche d’investissement.

La résidence étudiante : qu’est-ce que c’est au juste ?

Ce terme désigne des résidences de services destinées à accueillir majoritairement des étudiants, elles sont très populaires dans les grandes villes de France qui comptent un nombre considérable de facultés et par conséquent, d’étudiants.

C’est une solution de logement pour les jeunes étudiants qui se déplacent de leurs villes natales pour continuer leurs études loin de leur maison, puisqu’elle leur offre tout le confort de cette dernière.

L’avantage des résidences étudiantes pour les jeunes étudiants, c’est que cette alternative est moins chère que la location d’un appartement normal, car les prix de location sont étudiés afin de garder une certaine cohérence avec le budget dont ils disposent.

Il est très difficile pour certains étudiants de trouver une solution de logement qui offre autant d’avantages en matière de confort et de proximité avec leur lieu d’études à des prix aussi accessibles.

Ainsi, les logements proposés dans une résidence étudiante sont fonctionnels et bien équipés pour offrir un maximum de confort et de bien-être.

La cuisine, la douche, les sanitaires et les chambres sont ainsi très bien aménagées pour permettre aux jeunes étudiants de vivre en parfaite autonomie. D’autres prestations, comme l’accueil, le petit-déjeuner, le nettoyage des locaux et le linge, sont fournies par le propriétaire ou le gérant.

Investir en résidence étudiante : quels sont les mécanismes en vigueur ?

Alors que la résidence étudiante offre des avantages très attractifs pour les étudiants, les investisseurs dans ce type de résidence de service profitent, eux aussi, d’un grand nombre d’avantages.

Le premier et le plus important étant la mise en vigueur de deux dispositifs distincts, à savoir le dispositif Censi-Bouvard et LMNP. Chacun de ses dispositifs se distingue par un certain nombre d’avantages.

Pour le dispositif Censi-Bouvard, il permet aux investisseurs dans les biens immobiliers neufs à but locatifs de profiter d’une réduction de l’impôt sur le revenu. Cela s’applique notamment pour les impôts sur le montant de l’investissement avec 11 % de réduction, la possibilité de récupérer la totalité de la TVA. Il suffit de conserver votre logement à la location pendant 9 ans et inscrire les revenus dans le BIC.

Pour le régime LMNP (Location Meublée Non Professionnelle), il permet d’amortir la valeur du bien, de récupérer le montant de la TVA en une seule fois après 6 mois de location et de bénéficier d’un abattement d’imposition de 50 % sur les revenus inscrits au BIC.

Les 5 meilleures raisons d’investir dans une résidence étudiante

Maintenant que vous savez précisément ce qu’est une résidence étudiante et quels sont les dispositifs en vigueur pour ce genre d’investissements, il convient de vous intéresser aux différentes raisons qui peuvent vous inciter à conclure votre investissement.

Voici donc les 5 bonnes raisons d’investir dans une résidence étudiante.

 

Un marché très attractif

En investissant dans une résidence étudiante, vous entrez dans un marché extrêmement attractif, car le nombre d’étudiants en France a atteint pas moins de 2.7 millions d’étudiants en 2021. Même si le nombre de résidences étudiantes est en hausse depuis quelques années, les infrastructures existantes peinent à absorber le nombre d’étudiants et leur besoin en logement.

Le plus important reste de respecter les règles suivantes :

  • Choisir une ville avec une forte densité d’étudiants ;
  • Ne pas vous installer là où il y a trop de concurrents ;
  • Faire une étude de cohérence pour choisir le meilleur positionnement.

 

La délégation de la gestion locative

En effet, l’investissement dans une résidence étudiante vous offre la possibilité de déléguer la gestion locative de vos logements à une société d’exploitation. De cette manière, vous pouvez vous débarrasser de toutes les contraintes de la location moyennant un bail commercial, ce dernier vous permettra même de diviser les frais de rénovation et de travaux de manière équitable avec la société d’exploitation.

C’est donc la meilleure manière de multiplier vos investissements, sans pour autant avoir à tout gérer tout seul.

 

La sécurité du bail commercial

Ce qui fait la particularité du bail commercial passé avec la société d’exploitation, c’est qu’il vous permet de définir avec précision tous les aspects de votre relation avec ladite société. En effet, ce contrat stipule :

  • La responsabilité des deux parties prenantes ;
  • La division des frais pour les petits et gros travaux ;
  • La durée de la relation entre les deux parties ;
  • Les revenus payés à chaque partie…

Avant de signer votre bail commercial, il faudra vous intéresser de près à tous les aspects importants, notamment lorsqu’il s’agit du renouvellement du contrat et les mécanismes de revalorisation des loyers pour garantir la réussite de votre projet à long terme.

 

Une fiscalité intéressante

Comme vous avez pu le voir plus haut, avec les deux régimes d’impositions en vigueur pour les résidences étudiantes, vous pouvez profiter de plusieurs avantages fiscaux en optant pour un tel investissement. Sachez que la plupart des investisseurs optent pour le régime LMNP géré, puisque les revenus générés par la location de vos logements sont exonérés d’impôts, c’est donc une solution parfaite pour rentabiliser votre épargne.

Après, le choix de la meilleure formule revient principalement à l’investisseur, il faut ainsi étudier les deux éventualités avant de prendre votre décision.

 

La possibilité de revente

D’après les études menées par les spécialistes, ces derniers précisent que les particularités du marché des résidences étudiantes facilitent grandement la revente de ce type de biens. En règle générale, il ne faut pas plus de 4 à 6 semaines pour pouvoir revendre votre bien à un investisseur, surtout si la résidence en question est bien située.

Une fois que vous aurez amorti votre investissement, vous pouvez parfaitement étudier cette éventualité et profiter du montant de la revente pour financer un autre investissement plus attractif.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Comment et pourquoi investir dans une résidence de tourisme ?

La France bénéficie d’un patrimoine touristique impressionnant qui intéresse une clientèle croissante. Pour cela, les investisseurs y voient une opportunité commerciale florissante.

Avec un taux d’occupation élevé tout au long de l’année, notamment pendant les périodes de vacances, les résidences de tourisme sont devenues des placements très prisés des investisseurs.

Ce placement financier fiable vous permet de réduire vos impôts, d’avoir un revenu régulier, le tout sans les tracas de la gestion d’un bien locatif.

Nous en disons davantage dans ce qui suit.

Investir dans une résidence de tourisme : de quoi s’agit-il ?

Investir dans une résidence de tourisme consiste à acheter un bien immobilier neuf ou ancien , le plus souvent un appartement, puis à le meubler, afin de le louer par la suite. Le locataire bénéficiera d’un logement déjà équipé, ainsi que de toutes les commodités nécessaires à son confort pendant son séjour.

Le bien à louer doit être dédié aux vacances. Il doit être situé dans une zone prisée par les vacanciers, que ce soit à la montagne, au bord de la mer ou encore au cœur d’une ville touristique.

En plus d’être meublée, une résidence de tourisme doit offrir certains services tels que :

  • Un service de restauration ;
  • Un service de blanchisserie ;
  • Des infrastructures (piscine, salle de sport, court de tennis).

À mi-chemin entre la maison meublée et l’hôtel, cette solution pratique vous permet de bénéficier d’une indépendance et d’un confort total pendant vos vacances.

Toutefois, dans une résidence de tourisme, les locataires ne peuvent pas y vivre, ni signer un bail renouvelable de plus de 90 jours. Ces logements sont uniquement dédiés aux vacances, qui n’y séjournent que pour une courte durée.

Par ailleurs, les propriétaires des biens en résidence de tourisme ont l’avantage de pouvoir en profiter également. Ils peuvent y séjourner quand ils le souhaitent, tout en profitant d’une carte de vacances idyllique.

Pourquoi investir dans une résidence de tourisme ?

Tout investissement dans l’immobilier locatif présente de nombreux avantages pour son propriétaire. Cet investissement permet de bénéficier d’un revenu régulier, on parle ici du loyer perçu chaque mois, et permet aussi de diversifier son patrimoine.

Mais avec un investissement dans une résidence de tourisme, les avantages vont bien au-delà. En effet, ce type d’investissement permet tout d’abord de réduire ses importations, en profitant d’une fiscalité très avantageuse.

Ce type d’investissement vous permet de bénéficier du statut de  » Loueur en Meublé Non Professionnel  » en abrégé LMNP. Vous bénéficierez donc d’une réduction forfaitaire de 50 % sur les bénéfices perçus en passant au régime micro BIC.

De plus, en tant que propriétaire du bien, vous n’aurez pas à vous soucier de sa gestion. Cette tâche est déléguée à un gestionnaire professionnel qui se chargera de l’entretien du bien, ainsi que de la réception des loyers.

À cela s’ajoute l’exonération de la TVA sur les biens immobiliers, car normalement, lors de l’achat d’un bien immobilier, le propriétaire doit payer une taxe sur la valeur ajoutée s’élevant à 20 % du coût d’achat. La bonne nouvelle est que cette taxe ne s’applique pas aux investissements dans les résidences touristiques.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Les 5 meilleures raisons d’investir dans une résidence de tourisme

Les résidences de tourisme sont très prisées par les investisseurs qui y voient une opportunité de rendement garanti.

Dédiées aux vacances, ces résidences entièrement équipées servent de logement temporaire aux vacanciers, afin qu’ils puissent bénéficier d’une certaine liberté et d’un certain confort pendant leur séjour.

De plus, ce type de résidence est situé dans des endroits stratégiques, autour de grandes destinations de vacances, que ce soit à la montagne ou sur la côte. Cela offre au vacancier un cadre idyllique pour profiter de ses vacances.

Mais du côté des investissements, quels sont les avantages d’investir dans une résidence de tourisme ? Réponses dans les lignes qui suivent.

Résidence de tourisme : gestion déléguée à des tiers

Lorsque vous investissez dans une résidence de tourisme, vous achetez un bien (appartement ou maison) dédié à la location. Souvent, la gestion de ce bien est déléguée à l’exploitant professionnel.

Généralement, un bail commercial doit être signé entre le gestionnaire de la résidence (exploitant) et le propriétaire du bien (bailleur), qui stipule que toutes les tâches de gestion locative sont déléguées au gestionnaire telles que :

  • L’accueil des résidents ;
  • L’entretien du bien (nettoyage) ;
  • Le paiement des loyers ;
  • Le remplissage des locaux ;

 

Grâce à la gestion déléguée à des tiers, le propriétaire de l’hébergement touristique n’aura plus à se soucier des tâches liées à la location de son bien.

De plus, dans le cas où le propriétaire souhaite profiter de son bien, il pourra réserver certaines semaines par an pour son usage personnel tout en profitant des services proposés par l’établissement. Cela vous permettra, dans des périodes définies au préalable, de planifier des vacances dans votre hébergement touristique.

Plus souple, ce type de bail commercial est actuellement très prisé dans le cadre de l’investissement dans les résidences de tourisme.

 

 

Résidence de tourisme : un revenu régulier garanti sans contraintes

Investir dans une résidence de tourisme dans le but de la louer à des tiers vous garantit de recevoir des revenus locatifs substantiels tout au long de l’année. L’immobilier locatif est un moyen comme un autre d’augmenter la valeur d’un bien et d’amortir votre investissement.

Généralement, ce type de bail va de 9 à 12 ans, ce qui vous permet d’avoir un revenu régulier avec une visibilité.

En plus de cela, les résidences de tourisme bénéficient d’une situation géographique stratégique, dans le centre historique d’une ville, près de la mer ou encore à la montagne. Cela garantit un taux d’occupation élevé tout au long de l’année. En clair, vous serez sûr que l’exploitant aura un bon taux de remplissage. Par conséquent, la santé financière de l’exploitation de la résidence sera plus solide !

Sans compter que le jour où vous déciderez de vendre votre bien, vous pourrez également percevoir une somme avec une potentielle plus-value, en fonction de sa valeur marchande.

Enfin, investir dans une résidence de tourisme, ou tout autre bien immobilier, vous permet de diversifier votre patrimoine que vous pourrez ensuite revendre ou transmettre à vos enfants. Ce type d’investissement est donc toujours très intéressant.

Résidence de tourisme : un investissement tout compris !

Pour bénéficier du label « Résidence de tourisme« , le logement acheté pour être loué doit comporter les équipements nécessaires au confort des vacanciers pendant leur séjour. Cela implique certains services essentiels tels que :

  • Le service de nettoyage ;
  • Le service de blanchisserie ;
  • Les meubles et autres équipements ménagers ;
  • Les autres installations (chauffage, climatisation, connexion Internet) ;
  • Les espaces de loisirs (piscine, jardin, sauna, salle de sport).

Ces résidences de vacances, en raison de leur emplacement dans des zones très fréquentées, doivent aussi garantir un bon taux de remplissage tout au long de l’année.

Contrairement à un logement locatif vide, les résidences de tourisme doivent permettre aux locataires de séjourner tout confort, pour une courte période, avec les commodités nécessaires. Généralement, tous ces services sont déjà inclus dans les tarifs de location.

Un autre intérêt d’investir dans une résidence de tourisme est de pouvoir en profiter soi-même, car ce type de logement bénéficie d’un cadre idyllique pour passer des vacances, ainsi que d’un confort, car le bien en question est meublé et équipé.

Résidence de tourisme : un système fiscal très avantageux

L’un des plus grands avantages d’investir dans une résidence de tourisme, qui sont, rappelons-le, des locations meublées, est de bénéficier d’un régime fiscal très intéressant grâce au statut LMNP (Location Meublée Non Professionnelle).

Les propriétaires d’un bien locatif meublé  pourront profiter de différents statut fiscaux. Le régime des micro-BIC est celui qui s’impose si les revenus liés au bien LMNP sont inférieures à 23 000€ par an. Ce statut permet de profiter d’un abattement de 50% sur les loyers versés. C’est la fiscalité des bénéfices commerciaux et industriels. Cependant, il est également possible de passer au régime réel normal ou simplifié, qui offre une fiscalité beaucoup plus avantageuse, mais bien sûr sous certaines conditions.

Avec le micro-BIC si le loyer perçu ne dépasse pas 23 000 euros par an, les bénéficiaires peuvent profiter d’une réduction de 50 % de leurs impôts.

Avec le régime réel (que l’on peut obtenir sur option si les recettes annuelles sont inférieures à 23 000€) permet lui d’amortir la valeur du bien (hors terrain) sur plusieurs années. Fiscalement l’amortissement est souvent plus attractif que l’abattement de 50%.

Il existe un 3ème statut, issu de la loi qui porte le même nom : le Censi-Bouvard. Ce dernier vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôts de 11 % pendant 9 ans avec une limite de plafond de 300 000 €. Il y aura cependant quelques règles à respecter comme la conservation du bien pendant 9 ans.

Enfin, il ne fait aucun doute qu’investir dans une résidence de tourisme avec un statut LMNP offre des avantages fiscaux importants. Il suffit de choisir avec un conseiller le statut qui convient le mieux à votre situation fiscale et patrimoniale.

Résidence de tourisme : un investissement financier exempté de TVA

En plus des avantages fiscaux importants liés à l’investissement dans une résidence de tourisme, le propriétaire du bien est également exonéré de la taxe sur la valeur ajoutée, qui s’élève normalement à 20 % de la valeur du bien acheté.

Vous l’aurez compris, la TVA sur l’achat d’un bien immobilier représente une somme importante, c’est pourquoi investir dans une résidence de tourisme présente de nombreux avantages financiers. Le propriétaire de l’immeuble locatif peut soit être exonéré de la TVA immobilière, soit faire l’avance de cette somme et la récupérer ensuite auprès du FISC.

Cette exonération de TVA est cependant soumise à une détention du bien pendant 20 ans. En cas de vente avant ce délai, un pro-rata du nombre d’années de détention doit être remboursé à l’administration. Cependant l’avantage des résidences LMNP est que le bail commercial, lorsqu’il est signé par le nouvel acquéreur, permet de transmettre l’amortissement de la TVA au nouveau propriétaire.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Pour quelles raisons investir en résidence de tourisme ?

S’il y a bien un type d’investissement qui ne perd pas en matière de rentabilité, c’est l’investissement immobilier. Il existe différentes façons d’effectuer ce placement, car il est possible d’acquérir des biens immobiliers dans une résidence gérée par un exploitant.

L’immobilier touristique par exemple est un secteur porteur, et il possède tout de même un certain nombre d’avantages à ne pas négliger. Il s’agit d’un support attractif avec de nombreux bénéfices pour l’acquéreur. Bien sûr, avant d’effectuer ce type d’investissement, il est indispensable de découvrir ses avantages. Découvrez tout dans cet article !

Qu’est-ce qu’une résidence de tourisme ?

Avant de parler des différents avantages de l’investissement en résidence de tourisme , il est tout d’abord indispensable de savoir de quoi il s’agit réellement. De ce fait, il est à noter que ce type d’immobilier est caractérisé par certains points le rendant unique.

En effet, investir en résidence de tourisme permet de déléguer la gestion du bien immobilier, et ce, grâce à des professionnels compétents. De ce fait, le gestionnaire peut s’occuper :

  • Des résidents ;
  • Du logement ;
  • De l’entretien du logement ;
  • Du remplissage de l’établissement ;
  • Du paiement des loyers, etc.

Cette gestion totale de la résidence par l’exploitant est déjà un premier avantage non négligeable, car en tant que propriétaire, il est possible de profiter pleinement du rendement de l’investissement sans se soucier de la gestion locative et du locataire.

Ceci étant dit, il faut tout de même retenir qu’une résidence de tourisme implique des logements exclusivement destinés à la location saisonnière. Le plus souvent, ce genre de logement sont des appartements situés non loin d’une station de sports d’hiver ou d’été. Cela les rend plus intéressant.

Pourquoi investir en résidence de tourisme ?

Maintenant que vous connaissez ce qu’est une résidence de tourisme gérée, il est temps d’en apprendre davantage sur les avantages de l’investissement. Il faut garder en tête qu’il en existe plusieurs.

Tout d’abord, il est à noter qu’investir en résidence de tourisme permet de profiter d’un remboursement de TVA. En effet, grâce à cela, il est possible de récupérer jusqu’à 20 % de TVA sur le prix payé d’un bien neuf ou VEFA. D’ailleurs, pour fidéliser leurs clients, beaucoup de promoteurs proposent de faire une avance de cette TVA. En règle générale cette TVA est remboursée à l’acheteur 3 à 6 mois après la livraison de résidence.

Ceci étant dit, il faut faire attention, car cette condition n’est appliquée que si l’investisseur compte garder son bien immobilier en résidence de tourisme pendant une période d’au moins 20 ans. En cas de revente avant 20 ans de détention, il faudra que l’acquéreur reprenne le bail commercial pour que vous n’ayez pas de remboursement de TVA. Cela permet de transférer l’amortissement de la TVA via le bail commercial, au nouveau propriétaire.

Autre avantage de l’investissement en résidence de tourisme est le fait de pouvoir profiter du statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP). Grâce à cela, les revenus générés peuvent être reconnus comme étant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Cela permet en d’autres termes de bénéficier de déductions sur les impôts. Vous aurez la possibilité de choisir entre le régime réel (amortissement des loyers) et le régime micro-BIC. Pour le régime réel il faudra respecter certaines conditions et le demander sur option, mais c’est une opération que peut effectuer votre comptable.

Les avantages de la résidence de tourisme en LMNP

Bien sûr, en investissement en résidence de tourisme, vous profitez de loyers garantis (grâce au bail commercial). En effet, ce sont généralement des résidences très demandées, ce qui signifie qu’elles attirent beaucoup de monde. Ainsi, il est possible de bénéficier d’un revenu quasiment certain, ce qui est non négligeable. Le bail commercial en résidence de tourisme offres divers avantages :

  • connaissance précise du montant des loyers perçus ;
  • versement des loyers (avec ou sans locataire dans le bien) ;
  • connaissance du montant des différentes charges ;
  • maîtrise de la répartition des charges entre le bailleur et le preneur ;
  • en résidence de tourisme (mer et montagne) il est possible de réserver des périodes dans l’année votre famille peut profiter du logement ; Les conditions de cet avantage en nature sont exposées dans le bail commercial et diffèrent selon le gestionnaire ;
  • en résidence de tourisme c’est l’exploitant qui paye la CFE (cotisation foncière des entreprises) ;
  • vos loyers seront revalorisés selon l’indice proposé par le gestionnaire dans le bail commercial ;

En conclusion l’investissement en résidence de tourisme permet de joindre l’utile à l’agréable. En investissant dans une résidence de tourisme d’une région que vous appréciez, vous pourrez profiter de vacances dans votre bien tout en profitant d’un placement qui offre divers avantages.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

LMNP ancien : un investissement risqué ?

Si vous envisagez d’investir en LMNP, vous devez savoir qu’il existe des risques liés à cet investissement, comme dans tout investissement immobilier. Tout d’abord il est possible d’acheter un programme neuf et un programme existant, pour cet article nous allons prendre la cas de figure d’un LMNP ancien.

Le LMNP ancien est dédié aux biens de seconde main ou anciens qui peuvent être rénovés, meublés puis loués. C’est le marché secondaire du LMNP. Si ce type d’investissement dans l’immobilier locatif présente de nombreux avantages fiscaux et financiers, il est soumis à certaines conditions et peut même être risqué.

Nous vous en disons davantage dans ce qui suit.

Comment investir en LMNP ancien sans risque ?

Accessible à tous et présentant des avantages non négligeables (réduction des impôts, gestion déléguée et exonération de la TVA), le statut LMNP reste soumis à quelques conditions qu’il faut remplir, à savoir :

  • ne pas être inscrit au RCS (Registre du commerce des sociétés).
  • les loyers perçus par le propriétaire du bien ne doivent pas dépasser le plafond de 23 000 € / an.
  • les recettes annuelles du LMNP ne doivent pas dépasser 50% des revenus du foyer fiscal.
  • le bien doit être meublé, selon les critères établis par la loi Alur.

 

Selon le décret n° 2015-981 de la loi Alur, un logement meublé doit être équipé d’un mobilier standard permettant à l’occupant d’y séjourner, dormir et vivre confortablement.

Il faut également noter que le statut LMNP est soumis aux cotisations sociales.

Toutefois, le statut LMNP reste très prisé des investisseurs, car il offre de nombreux avantages fiscaux (amortissement des loyers, imputation de l’impôt sur les plus-values immobilières classique, pas de TVA sur l’immobilier).

LMNP ancien : quels sont les risques pour l’investisseur ?

Généralement situés au cœur de la ville, dans les quartiers les plus recherchés par les locataires, les résidences de services sont de plus en plus prisés par les investisseurs. Représentant des placements fiables aux rendements assurés, ils permettent pérennité et rentabilité à leurs propriétaires. En effet le bail commercial que le propriétaire signe avec l’exploitant lui permet de garantir ses loyers et de connaître à l’avance la répartition des différentes charges.

Mais comme tout investissement, la location de meublé ancien non professionnel présente aussi quelques risques, à prendre en compte avant de se lancer. On parle ici de :

  • Les travaux de rénovation ou de réhabilitation, souvent obligatoires dans un bien ancien, peuvent représenter des dépenses importantes ; c’est pour cette raison qu’il est préférable qui paiera les travaux de rénovation ou mise aux normes.
  • Le coût d’achat d’un bien ancien est généralement moins élevé que celui d’un bien neuf, ce qui rend ce type de logement rare sur le marché, car la concurrence est rude ; Cependant il faut toujours comparer avec le prix de l’immobilier dans la zone géographique concernée pour être certain de ne pas trop au dessus du marché.
  • Contrairement à l’achat d’un bien neuf, les frais de notaire pour un bien ancien sont beaucoup plus élevés ; Ils sont autour de 8% contre 3/4% dans le neuf. Cette charge supplémentaire doit être prise en compte dans le projet d’investissement. Notons que dans l’ancien les loyers sont versés après le passage chez le notaire, il n’y a donc pas à attendre la livraison du bien. Cela permet de couvrir le différentiel entre les frais de notaire.
  • En cas de travaux d’entretien ou de réparation d’un bien ancien, les frais sont également souvent très élevés par rapport à un bien neuf. Mais cette charge n’incombe pas automatiquement au bailleur. En effet en résidence EHPAD par exemple c’est souvent le gestionnaire qui paye les petits et les gros travaux.

 

Vous l’aurez compris, le LMNP sur l’ancien est un investissement aux multiples avantages, il présente également un bon nombre de risques à prendre en compte avant d’envisager ce type d’investissement. C’est pour cette raison que ce placement doit être étudié avec un conseiller en gestion de patrimoine afin que savoir s’il correspond ) vos besoins.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Que signifie l’amortissement en LMNP et comment fonctionne-t-il ?

Avant de faire l’acquisition d’un bien immobilier, neuf ou ancien, en vue de le louer en meublé, il est indispensable de prendre en considération un certain nombre de choses. En effet, avec le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel, il est important d’anticiper beaucoup de choses.

Parmi elles, il est possible de citer l’amortissement en LMNP. Il s’agit de l’une des plus grandes forces de ce type d’investissement. Alors, que faut-il savoir à propos de l’amortissement LMNP ? Découvrez tout dans cet article !

Quelle est la définition de l’amortissement en LMNP et quel est son fonctionnement ?

Avant de s’intéresser au calcul de l’amortissement en LMNP, il est tout d’abord indispensable de connaître sa définition ainsi que son fonctionnement. Il faut savoir qu’en comptabilité et par définition, l’amortissement est la perte de valeur d’un bien mobilier ou immobilier. Dans le cadre du statut LMNP, l’objet utilisé n’est rien d’autre que le bien immobilier meublé et loué.

Bien sûr, la perte de valeur dudit bien immobilier n’est liée qu’à son usure normale. En effet, sur une période donnée, il est tout à fait normal pour un bien de se dégrader. Cela est alors imputé au titre d’amortissements et c’est ce qui permet de faire baisser les impôts que l’investisseur doit payer sur les loyers perçus.

Ceci étant dit, il est à noter que l’amortissement ne concerne que les biens meublés, ce qui rend éligible toute personne physique ayant investi dans un bien correspondant aux critères donnés. Il faut cependant respecter des critères strictes lorsque cela est fait en direct. En résidence de services cependant vous n’avez rien à faire car c’est l’exploitant qui se doit de respecter les critères de la location meublée.

Aussi, il faut savoir qu’en location meublée, l’usure du bien immobilier se fait en respectant des règles comptables. L’usure du bien est calculée selon différentes composantes de la construction (gros oeuvre, électricité, mobilier etc.) avec un taux d’amortissement différent et une durée d’amortissement différente également. C’est pourquoi il est possible d’approcher une valeur égale à 0 en matière d’imposition. En effet l’amortissement comptable est effectué sur plusieurs années. Entre l’année 12 et l’année 20 de détention nous sommes dans une optimisation maximale de l’amortissement. Lorsque l’investissement est effectué à crédit, il permet d’ajouter à l’amortissement la déduction des intérêts d’emprunts.

Enfin, il est à noter que les investisseurs en LMNP peuvent amortir plusieurs dépenses parmi lesquelles il est possible de citer :

  • Les travaux effectués (étanchéité, électricité etc.)
  • La valeur HT de l’immobilier (hors terrain).
  • La valeur HT du mobilier.
  • Les frais d’acte.

Comment faire le calcul de l’amortissement en LMNP ?

Calculer l’amortissement en LMNP est une opération indispensable, mais il est important de savoir qu’elle est souvent sujette à des erreurs. Ce sont des erreurs fiscales à éviter en faisant appel à un expert-comptable. L’expert comptable pourra appliquer pour vous l’amortissement sur plusieurs années et transmettre les liasses fiscales à l’administration. Il s’occupe également de l’enregistrement du bien et de la récupération de la TVA. Deux possibilités fiscales s’offrent à vous en LMNP l’abattement de 50% sur les loyers (régime micro-BIC), ou l’amortissement (régime réel).

En règle générale l’amortissement LMNP est plus intéressant mais c’est du cas par cas. Il faudra faire une étude en fonction de votre situation. Le point positif est qu’il est également possible de réduire le montant que l’on doit payer au comptable grâce à une réduction d’impôts directement sur votre IR. Pour en savoir plus sur cette réduction de la charge comptable nos experts pourront vous accompagner.

Quoi qu’il en soit, le calcul de l’amortissement en LMNP se fait généralement par composant. Cela signifie en d’autres termes qu’il faut décomposer la valeur du bien sur plusieurs éléments comme le mobilier, le gros œuvre, la mise hors d’eau etc. Chaque composante de la construction sera amortie sur un nombre d’années et un pourcentage. Comme le pourcentage et la durée d’amortissement sont connues à l’avance, on sait immédiatement combien de temps il faudra détenir le bien pour optimiser l’amortissement du LMNP.

Aussi, chaque composante du logement loué en meublé est amortissable sur une durée précise. Celle-ci doit également être prise en compte pour des calculs plus corrects. Prenons l’exemple d’un bien acheté au prix de 200 000 € et avec une période d’amortissement de 25 ans.

Pour le calcul de l’amortissement annuel de ce bien, il faut diviser le prix d’acquisition par la période d’amortissement, ce qui donne un résultat de 8 000 €. Il faut ensuite calculer de la même façon l’amortissement des autres composants comme l’immobilier d’une valeur de 5 000 € avec une période de 5 ans. Estimons que les frais de notaire sont de 15 000 € et sont amortissables sur 25 ans.

Au total, sur les 5 premières années, le bien acquis en LMNP a un amortissement annuel de 9 600 €. C’est l’addition de tous les calculs effectués précédemment. Pour obtenir une simulation précise de l’amortissement, nous pouvons vous proposer des biens immobiliers en LMNP et vous transmettre la simulation correspondante.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Les 5 choses à retenir sur le statut LMNP

L’investissement en immobilier implique une multitude de connaissances nécessaires qui peuvent le rendre encore plus intéressant. En effet, avant de sauter le pas, il est indispensable d’en apprendre davantage sur les statuts dont il est possible de bénéficier.

Parmi ces derniers, il est possible de citer le statut LMNP ou Loueur en Meublé Non Professionnel. Il s’agit d’un statut spécifique qui permet aux investisseurs de profiter de plusieurs avantages. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet dans cet article !

Qu’est-ce que le statut LMNP ?

La toute première chose qu’il est important de savoir à propos du statut LMNP est sa définition à proprement parler. Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel est un statut qui désigne les investisseurs en immobilier qui font l’acquisition d’un bien afin de le louer à un tiers. Ce bien doit être meublé et permettre au locataire d’y résider confortablement. Il faut respecter une liste de critères afin de pouvoir déclarer son bien en loueur meublé non professionnel.

Il peut s’agir d’un bien immobilier neuf ou ancien, mais il est indispensable qu’il soit sommairement équipé. Cela signifie en d’autres termes que le bien acquit doit avoir des accessoires de cuisine, de la literie, des meubles, etc.

Dans le cadre de ce type d’investissement, le bien immobilier en question peut être intégré à une résidence de service. Ainsi, l’investissement est géré par un organisme de gestion locative, c’est-à-dire que le logement est alors confié à un gestionnaire professionnel spécialisé. Vous n’aurez pas à trouver un locataire, à gérer les travaux. Toute la gestion du bien est déléguée à un exploitant qui vous reverse un loyer garanti par le bail commercial.

Le statut LMNP s’adresse aux investisseurs qui souhaitent avant tout diversifier leur patrimoine. Il s’adresse également à ceux qui souhaitent préparer leur retraite comme il se doit, et ce, en percevant des loyers réguliers. En effet le statut LMNP permet d’investir dans l’immobilier sans carence locative. Vous n’aurez pas à vous inquiéter de la location de votre bien, vous percevrez un loyer que le logement soit loué ou non.

Enfin, il est à noter que tout le monde peut être concerné par le statut LMNP. En effet, tous les contribuables avec une recette de location brute qui ne dépasse pas 23 000 € TTC peuvent profiter de ce statut. Il s’agit d’une excellente solution pour optimiser la fiscalité des investisseurs.

Quels biens immobiliers sont éligibles au statut LMNP ?

Lorsqu’il est question du statut LMNP, plusieurs biens immobiliers peuvent y être éligibles. Il est important de prendre cela en considération afin de profiter pleinement des avantages de ce statut.

De ce fait, voici les biens immobiliers qui permettent de profiter du statut LMNP :

  • Les logements en résidence de tourisme ;
  • Les logements en résidence d’affaire
  • Les logements en résidence étudiante
  • Les biens en résidence sénior
  • Les résidences d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD)

 

Voici donc la liste exhaustive des résidences de services qui permettent de profiter des avantages du statut LMNP. Par le biais de ces résidences vous pourrez signer un bail commercial avec un exploitant qui vous proposera des conditions de gestion. Les locataires devront donc traiter directement avec l’exploitant de la résidence et non avec vous.

Bien sûr, avant de se lancer dans un investissement immobilier dans l’optique de profiter du statut LMNP, il est important de connaître les particularités de chaque type de logement. Les résidences étudiantes par exemple sont généralement constituées d’appartement de type T1 ou T2 et elles sont à proximité des établissements d’enseignement. Alors qu’une résidence EHPAD pour être en dehors des villes afin de privilégier l’accès à un parc à proximité par exemple.

Quels sont les avantages du statut LMNP ?

Profiter du statut LMNP possède naturellement plusieurs atouts non négligeables qu’il faut absolument prendre en considération. Tout d’abord, il faut savoir que les prix d’acquisition des biens immobiliers permettant de profiter de ce statut sont relativement bas et sans TVA. L’achat d’une chambre étudiante peut démarrer à 40’000€HT. C’est un moyen de développer son patrimoine, même si votre budget est limité.

De plus, l’investisseur n’a pas forcément besoin de gérer lui-même son bien immobilier. En effet, lorsqu’un acquéreur profite du statut LMNP, il peut confier la gestion de son bien immobilier à un gestionnaire de résidence. Pour sceller l’accord, un bail commercial est mis en place afin d’encadrer la répartition des charges.

Grâce à cette démarche, l’investisseur peut profiter de loyers sûrs et réguliers et il peut même prétendre à une valorisation du bien immobilier. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’avec le statut LMNP, un autre avantage considérable est à retenir : il s’agit du remboursement de la TVA ainsi que de la fiscalité avantageuse.

Enfin, dans le cadre d’un investissement en résidence de service gérée, c’est au gestionnaire du bien de s’acquitter de la CFE. Là encore, il s’agit d’un atout majeur pour les investisseurs.

Quels sont les inconvénients du statut LMNP ?

Bien que le statut LMNP possède plusieurs atouts importants, il ne faut tout de même pas négliger le fait qu’il présente quelques inconvénients à prendre en compte. En effet, en profitant de ce statut, l’investisseur ne pourra malheureusement pas loger dans son bien immobilier.

Il ne s’agit pas d’un investissement en immobilier classique, c’est pourquoi il faut choisir précautionneusement le projet. Ceci étant dit, il faut tout de même savoir que dans le cadre d’un investissement en résidence de tourisme, certains promoteurs proposent aux investisseurs des périodes où ils peuvent habiter dans leur bien. C’est une opération gagnant-gagnant.

Enfin, il faut savoir qu’à l’image des investissements immobiliers classique, profiter du statut LMNP signifie devoir s’acquitter d’une taxe foncière en fin d’année. Celle-ci concerne directement l’investisseur et non pas le gestionnaire.

Quelle est la fiscalité du statut LMNP ?

Comme vous pouvez l’imaginer, les revenus qu’il est possible de percevoir grâce à la location du bien immobilier avec le statut LMNP sont imposés. Ils sont d’ailleurs considérés comme étant des Bénéfices Industriels et Commerciaux ou des BIC.

Ceci étant dit, il est à noter que si ces revenus sont inférieurs à 32 000 €, il est possible pour les acquéreurs de choisir entre deux régimes d’imposition différents qui sont :

  • Le régime Micro-BIC
  • Le régime réel

 

Pour ce qui est du premier régime (Micro-BIC), il est à noter qu’il concerne les biens immobiliers avec un revenu inférieur à 72 600 € par an. Dans ce cas, il existe un barème progressif après un abattement forfaitaire de 50 %. En conclusion vous serez fiscalisé sur la moitié des loyers que vous recevez. C’est donc déjà un avantage fiscal conséquent que l’on ne retrouve pas dans l’immobilier classique.

Le second régime (régime réel) s’applique naturellement aux biens immobiliers avec une recette supérieure à 72 600 € par an. Dans ce cas, il faut envoyer le formulaire Poi au greffe du tribunal. Aussi, plusieurs charges sont déductibles dans cette situation comme les intérêts d’emprunts, les assurances ou encore la taxe d’habitation. Le principal atout du régime réel est l’amortissement linéaire de son bien. En effet vous pourrez amortir plusieurs composantes de la construction (immobilier, mobilier, étanchéité etc.). Cet amortissement peut offrir à l’investisseur une réduction de 70% par an sur les impôts liés à ses loyers LMNP. Fiscalement le régime réel est donc plus avantageux dans plupart des cas. Ce qui est intéressant c’est qu’il est possible d’en profiter (sur option) même si vos recettes sont inférieures à 72600€ par an. Il faudra pour cela remplir les conditions suivantes :

  • déclarer son activité de loueur meublé  en envoyant le formulaire Poi au Greffe du tribunal.
  • informer l’administration fiscale avec l’envoi d’un courrier de levée d’option.

 

Ces démarches peuvent être effectuées par le comptable LMNP que nous vous présenterons.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Notre avis pour investir en EHPAD : les conseils à suivre

 

Investir en EHPAD : notre avis d’expert

 

Investir dans un EHPAD est un placement que les comptables recommandent. Il offre de nombreux avantages. Il vous permettra de recevoir des loyers et d’optimiser la fiscalité de ces revenus grâce au statut LMNP. Ce statut fiscal vous permettra d’opter pour le régime réel et donc bénéficier d’un amortissement comptable. L’amortissement sur les loyers peut aller jusqu’à 70% ! C’est pour cette raison que nous allons vous donner notre avis sur cette niche fiscal.

 

 

Investir dans une chambre EHPAD, quel avenir ?

Aujourd’hui en France on compte plus de 7500 résidences EHPAD et +700’000 résidents. Cependant avec l’allongement de l’espérance de vie et l’amélioration de la médecine nous devenons de plus en plus dépendants. Les établissements médicalisés peuvent accueillir et traiter des personnes âgées. Notamment avec des pathologies graves ou une grande dépendance.
En 2050 les +60 ans seront 22 millions contre 12,6 millions en 2005. Actuellement le taux d’occupation moyen en EHPAD est de 98% ! Et les plus de 80 ans (souvent en EHPAD) représentent 4,5% de la population. En 2060 les + 80 ans devraient atteindre les 10% de la population. Et les résidences EHPAD ne sont pas en nombre suffisant sur le territoire. Donc si l’on vous demande votre avis sur l’avenir des résidences EHPAD ? Vous nous répondrez certainement que oui, il faut plus d’EHPAD en France. Cependant c’est un secteur règlementé par l’État (convention tripartite). Il est très difficile de construire une nouvelle résidence. Nous savons que dans les prochaines années l’offre sera insuffisante face la demande grandissante.

La fiscalité de l’investissement EHPAD

L’achat d’une chambre EHPAD est un investissement immobilier. Cependant en devenant propriétaire dans une résidence EHPAD, vos loyers ne seront pas considérés comme des revenus fonciers. C’est le statut LMNP qui entre en jeu, et permet de déclarer vos revenus en BIC. Par ce biais vous pourrez amortir votre bien et votre mobilier pendant plusieurs décennies. L’amortissement comptable est linéaire et la durée peut aller jusqu’à plus de 40 ans. Cependant à votre avis est-il intéressant d’amortir pendant plus de 40 ans ? La réponse est non. La meilleure durée d’amortissement est entre 15 ans et 20 ans.

Combien coute une chambre EHPAD

Investir en EHPAD, ne l’oublions pas c’est acheter un bien immobilier. Et les règles de l’immobilier sont donc applicables à l’achat d’une chambre en résidence EHPAD. Les prix vont varier selon l’emplacement. Une chambre EHPAD en plein coeur de Paris ou de Marseille sera plus cher qu’en périphérie de Toulouse. Le prix d’une chambre EHPAD peut donc osciller entre 80’000€ et dans certains cas très rare aller jusqu’à 400’000€. En plein coeur de Paris par exemple. Votre budget pour cet achat déterminera donc les propositions que vous recevrez. Il ne faut pas oublier que lorsque l’on achète une chambre EHPAD, on achète également la sécurité d’un bail commercial. Ainsi que les services proposés par la résidence.

 

 

Notre avis sur les rendements en EHPAD

La moyenne que vous pourrez observer sur le marché secondaire est autour de 4% à 4,5% par an. Cependant vous pourrez recevoir une offre avec un rendement à +6% par an. A votre avis cela signifie qu’il y a un risque plus important ? Non pas forcément, on vous explique. Un bail commercial est signé pour une durée de 9 ans. Le rendement (loyers) est annoncé dans ce bail commercial et il sera revalorisé en suivant un indice. En règle générale vous aurez l’indice du prix des prestations EHPAD, appelé indice EHPAD. Cet indice augmente entre 1% et 2% par an. Donc au bout de 8 ans de bail commercial, votre loyer aura augmenté, et le rendement ne sera donc plus de 4,5%/an. Il pourra se situer entre 5 ou 6% par an. En conclusion, lorsque vous avez un rendement au dessus de la moyenne, c’est que le bail commercial est bien entamé. Si a contrario le bail vient tout juste d’être renouvelé pour 9 ans vous aurez un rendement entre 4 et 5%. Vous pouvez donc acheter avec un meilleur rendement. Mais cela signifie que vous aurez très prochainement un nouveau projet de bail commercial. Et certainement un retour au rendement moyen du marché.

Investir en EHPAD et défiscaliser, pourquoi pas ?

Il existe 2 statuts fiscaux pour investir dans un EHPAD.
Le statut LMNP classique : amortissement ou abattement de vos loyers sur plusieurs années, sans obligation de détention du bien.
Le statut LMNP Censi-bouvard : qui permet de défiscaliser 11% de la valeur ht du bien pendant 9 ans. Avec l’obligation de conserver son bien pendant 9 ans et d’acheter en VEFA. Pour choisir entre ces 2 statuts il est préférable d’être conseillé car cela dépendant de votre situation patrimoniale.

Quel programme choisir, notre avis et notre méthode

 L’investissement en chambre EHPAD vous intéresse et vous souhaitez franchir la cap. Cependant il ya beaucoup de questions qui restent en suspens, notamment, quel programme choisir ? Le choix du programme est très important ! et c’est le conseiller que vous allez contacter qui vous formulera des propositions de programmes différents. Il est donc important de travailler avec une personne de confiance. Un expert qui saura vous orienter vers les meilleurs programmes EHPAD.

Notre méthode de travail :
Le choix du gestionnaire : un gestionnaire reconnu avec une assise financière importante vous permet de garantir un bail sécurisé et une revente facilitée.
L’emplacement : l’EHPAD peut être en centre ville, ou bien en périphérie avec un parc à proximité. Le plus important sera de se porter sur une zone géographique avec une forte demande.
La qualité du bail commercial : investir en EHPAD c’est investir dans un bail commercial. Chaque bail est différent et il faut donc maîtriser les nuances. Vous retrouvez sur certains programmes des avantages non négligeables qui ne sont pas forcément présents ailleurs.
La durée du bail commercial : plus la durée sera longue plus vous aurez une bonne visibilité. Mais selon l’investisseur et le programme il peut être opportun de choisir un bail qui est en cours. Avec un rendement plus élevé. Tout en sachant qu’un réajustement du rendement aura lieu lors du renouvellement du bail. Les charges liées à votre investissement : il est important de connaître le montant de la taxe foncière et des charges de copropriétés. Cela vous évitera les mauvaises surprises.

Le risque d’investir en EHPAD

Le principal risque qui repose sur l’investisseur est le choix du gestionnaire. Un gestionnaire de petite taille avec 1 seule résidence en exploitation, pourra rencontrer des problèmes de gestion. De plus les garanties qui sont présentes dans le bail commercial sont celles du gestionnaire. Donc si le gestionnaire est défaillant, le bail pourra l’être également. Comme le risque pèse principalement sur le gestionnaire, nous veillons à ne proposer aux investisseurs que des exploitants EHPAD reconnus. Avec un historique et une bonne santé financière. De la qualité du gestionnaire découle la qualité du bail commercial et de l’investissement que vous ferez. C’est exactement la même chose en résidence étudiante, sénior ou en résidence de tourisme.

Qui contacter pour investir en EHPAD ?

L’achat d’une chambre EHPAD vous intéresse, et vous souhaitez passer à l’étape suivante en recevant des programmes concrets. C’est un marché de niche et vous n’aurez donc pas accès aux programmes sur les plateformes standards. Le choix d’un professionnel est important. Il faut à la fois qu’il maîtrise le statut LMNP et la gestion patrimoniale. Pour déterminer si cet investissement est adéquat. Il faudra aussi qu’il connaisse bien le secteur EHPAD. Et qu’il bénéficie de partenariats solides afin de pouvoir vous proposer les meilleurs programmes EHPAD.
Cette étape peut paraître anodine, mais elle ne l’est pas. En effet cet investissement est un placement moyen terme. Le professionnel avec qui vous allez travailler va donc conditionner les prochaines années de votre investissement en chambre EHPAD. Si les programmes proposés ne sont pas à la hauteur, vous vous en rendrez compte plus tard. Lors de la revente ou de vos échanges avec d’autres propriétaires. C’est pourquoi nous vous proposons notre expertise. Notre équipe de conseillers est spécialisée en LMNP depuis 2010. Nous avons plus de 400 clients satisfaits de leur investissement. Notre connaissance du secteur EHPAD et de la fiscalité nous permet de vous orienter vers les programmes EHPAD les plus intéressants.

L’avis de nos experts

Notre avis pour investir dans un EHPAD est que c’est un bon placement, mais qu’il n’est pas sans risque. Pour éviter les pièges vous devez être accompagné par un expert, et bien choisir votre programme. Le choix du gestionnaire et la qualité du bail commercial sont à analyser. Vous serez sur un secteur peu risqué, avec des loyers garantis et des rendements attractifs. La clé de votre investissement réside dans le choix du professionnel. C’est lui qui vous proposera un programme et qui vous le présentera.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Quels sont les points forts et les points faibles de l’achat en viager ?

L’immobilier fait partie des meilleurs investissements jamais observés. La raison se cachant derrière cela est le fait qu’il existe différentes options et solutions permettant d’effectuer un investissement en immobilier.

Parmi elles, il est possible de citer l’achat en viager. Vous en avez sans doute déjà entendu parler et il est important de savoir que cette alternative peut présenter de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients importants.

Alors, avant de se lancer dans un tel projet, il est important de se renseigner. Découvrez tout dans cet article.

Quel est le principe de l’achat en viager ?

Comme vous le savez déjà, l’achat en viager est une forme d’investissement en immobilier. Cependant, contrairement à un investissement classique où il est nécessaire de tout payer à la fois, les modalités sont différentes.

En effet, l’achat en viager consiste à acheter un bien immobilier, mais en versant une rente viagère périodique. Cette dernière peut être mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle.

Bien sûr, il est important de garder en tête que cette rente s’accompagne, de ce qu’on appelle, un bouquet. Ce dernier définit une certaine somme d’argent à débourser lors de la signature de l’acte de vente.

Ceci étant dit, il est important de savoir qu’il existe deux types d’achat en viager :

  • Le viager libre ;
  • Le viager occupé.

Le premier type signifie que le vendeur cède le bien immobilier à l’acheteur dès la signature de l’acte de vente. Cela signifie en d’autres termes, que l’acquéreur a le droit d’occuper et d’utiliser le bien immobilier en question.

Le second type quant à lui définit le fait que le vendeur conserve le droit d’usage et d’habitation de son bien. Il peut l’occuper jusqu’à son décès.

Quels sont les pièges de l’achat en viager ?

Dans le cadre de l’achat en viager, il existe de nombreux risques qu’il est important de détourner, afin de profiter entièrement de l’investissement. Tout d’abord, il est important de savoir que ce type de transaction se fait généralement au sein d’une même famille.

C’est un moyen de garder le bien immobilier dans la même famille et d’assurer sa pérennité. Toutefois, il est important d’éviter les donations déguisées. Pour ce faire, il suffit d’apporter les preuves nécessaires qu’il s’agit bel et bien d’une vente et que la rente viagère correspond au bien immobilier.

En tant qu’acheteur, il ne faut jamais se précipiter dans l’achat en viager, car les risques de faillite ne sont jamais bien loin, surtout s’il s’agit de jeunes individus. Il est alors important de constituer un bon dossier, et pour éviter les refus, il est préférable d’avoir une situation financière stable et un CDI.

Quel est l’intérêt de l’achat en viager ?

L’achat en viager peut avoir de multiples avantages dont il est nécessaire de prendre connaissance. En premier lieu, il est possible et important de citer la décote sur le prix de vente.

Il s’agit là du principal avantage de cet achat, car le prix d’achat est décoté en fonction de plusieurs paramètres. Les principaux sont l’âge et le sexe du vendeur.

Aussi, il est important de noter que les frais de notaire sont bien plus réduits dans le cadre d’un achat en viager. En effet, ces derniers ne sont pas calculés sur la valeur vénale du bien, mais sur la valeur décotée.

Enfin, il est important de garder en tête que grâce à l’achat en viager, il est tout à fait possible d’augmenter son patrimoine, et ce, sans pour autant subir une pression fiscale supplémentaire.

Quels sont les inconvénients de l’achat en viager ?

Comme vous pouvez le constater, l’achat en viager possède de nombreux avantages, mais qu’en est-il des inconvénients ? Sont-ils nombreux ? Quels sont-ils ?

Eh bien, il est important de savoir que cet investissement, comme n’importe quel autre, possède quelques inconvénients qu’il faut retenir. En premier lieu, il est possible de citer l’aspect hasardeux de la transaction.

En effet, l’intérêt de cet achat dépend de la vie du vendeur. C’est donc un risque à mesurer et à prendre.

De plus, cet investissement ne permet pas de jouir du bien immobilier tout de suite. Il faut souvent attendre plusieurs années avant d’enfin pouvoir s’en réjouir et en profiter. C’est surtout le cas du viager occupé.

Enfin, il faut savoir qu’en cas du décès de l’acheter, ses héritiers seront dans l’obligation de continuer à verser la rente viagère. Il faut alors en discuter avec votre famille avant de vous lancer.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Pourquoi choisir un comptable CGA en LMNP

Qu’est ce qu’un expert comptable LMNP ?

Les experts comptables LMNP sont des professionnels qui ont une connaissance approfondie des lois fiscales et comptables applicables aux contribuables ayant des activités locatives non professionnelles (LMNP). Ils peuvent aider les contribuables à gérer leurs comptes et à effectuer des déclarations fiscales correctes. Les experts comptables LMNP ont également une bonne connaissance des investissements locatifs et des incitations fiscales applicables aux contribuables ayant des activités locatives non professionnelles. Ils peuvent aider les contribuables à planifier et à gérer leurs investissements locatifs de manière efficace afin qu’ils puissent maximiser leur potentiel de revenus locatifs.

Que signifie Centre de Gestion Agrée (CGA) ?

Un Centre de Gestion Agrée (CGA) est une entité agréée par l’administration fiscale pour fournir des services de comptabilité et de gestion aux contribuables. Les CGA sont tenus de respecter les normes établies par l’administration fiscale et de fournir des services de qualité. Les contribuables peuvent faire appel aux CGA pour obtenir des conseils fiscaux et comptables, pour gérer leurs comptes et effectuer des déclarations fiscales correctes. Les CGA proposent souvent des forfaits de services complets qui comprennent la gestion des comptes, la déclaration fiscale, la planification fiscale et le conseil en matière d’investissement locatif.

Pourquoi choisir un comptable CGA en LMNP ?

Si vous achetez un appartement LMNP en résidence de services (Tourisme, Étudiant, EHPAD ou Sénior) il est préférable de faire appel à un expert comptable spécialisé en LMNP. Celui-ci pourra déclarer votre activité, calculer l’amortissement ou l’abattement fiscal, déclarer votre fiscalité à l’administration. Vous pourrez demander à ce que votre comptable soit rattaché à un CGA (Centre de Gestion Agrée). En effet si votre comptable est CGA, vous pourrez déduire les 2/3 de votre facture comptable directement sur votre IR (Impôt sur le revenu).

Exemple :

Si votre comptable est CGA et qu’il vous facture 300€ pour le traitement de votre bien LMNP. Vous pourrez obtenir une réduction sur votre IR de 200€ (les 2/3). In fine votre comptable vous revient à 100€ par an. Cet avantage fiscal est plafonné à 915€ de frais comptables par an. Mais en moyenne le coût d’un comptable CGA varie entre 400€ et 600€ par an.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Doit-on payer la CFE (Côtisation Foncière des Entreprises) en LMNP

C’est quoi la CFE ?

La cotisation foncière des entreprises (CFE) est un impôt local qui concerne les propriétaires bailleurs et les locataires d’entreprises. Elle est calculée en fonction de la valeur locative des biens immobiliers affectés à l’activité de l’entreprise. La CFE est perçue par les communes et leur montant varie selon la situation géographique des biens.

Pourquoi payer la CFE ?

La cotisation foncière des entreprises est destinée à financer les dépenses liées à l’entretien et au développement des infrastructures locales (routes, égouts, etc.), ainsi que les services publics locaux (police, éducation, etc.). Elle permet également de soutenir les activités économiques locales en favorisant l’implantation et le développement des entreprises.

Comment est calculée la CFE ?

La cotisation foncière des entreprises est calculée en fonction de la valeur locative des biens immobiliers affectés à l’activité de l’entreprise. La valeur locative est évaluée par les services fiscaux en fonction du type et de la situation du bien, de son âge et de sa surface. Le montant de la cotisation foncière des entreprises est ensuite calculé en appliquant un taux à la valeur locative du bien. Ce taux est fixé par les communes et peut varier selon les catégories d’entreprises.

Quelles sont les entreprises concernées par la CFE ?

Toutes les entreprises ayant des biens immobiliers affectés à leur activité sont redevables de la cotisation foncière des entreprises. Les propriétaires bailleurs d’entreprises et les locataires d’entreprises sont concernés, quelle que soit leur forme juridique (société, entreprise individuelle, etc.). La cotisation foncière des entreprises est donc un impôt local qui concerne les propriétaires bailleurs et les locataires d’entreprises. Elle est calculée en fonction de la valeur locative des biens immobiliers affectés à l’activité de l’entreprise. La CFE est perçue par les communes et son montant varie selon la situation

Les cas d’exonération de CFE ?

Certaines entreprises peuvent bénéficier d’une exonération de CFE. Il s’agit notamment des micro-entreprises, des entreprises en difficulté et des entreprises implantées dans les zones défavorisées. Les conditions d’exonération varient selon les cas et sont définies par les collectivités locales.

La CFE en résidence de services de type Loueur Meublé (LMNP)

Si vous êtes Loueur en Meublé Non Professionnel en résidence de services (résidence de tourisme, étudiante, EHPAD et résidence sénior), le gestionnaire de la résidence doit verser directement la CFE. En tant que bailleur vous n’êtes donc pas redevable de la CFE et vous ne recevrez pas d’avis d’imposition relatif à la cotisation foncière des entreprises.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Le statut LMNP est-il intéressant en SARL de famille ?

C’est quoi une SARL de famille ?

Une SARL de famille est une entreprise qui est détenue et gérée par une seule famille. La plupart du temps, les membres de la famille travaillent dans l’entreprise et elle est souvent transmise de génération en génération. Les SARL de famille sont souvent petites ou moyennes entreprises, mais il y a quelques grandes entreprises qui sont également des SARL de famille. Il y a plusieurs avantages à créer une SARL de famille. Tout d’abord, les membres de la famille ont généralement une relation solide et un niveau élevé de confiance entre eux. Cela peut rendre plus facile pour eux de travailler ensemble et de prendre des décisions. Deuxièmement, les SARL de famille ont généralement un but commun et une vision à long terme, ce qui peut les aider à rester motivés et à travailler dur. Enfin, les membres de la famille ont souvent des connaissances et des compétences complémentaires, ce qui peut être un atout pour l’entreprise. La création d’un SARL de famille permet également une optimisation fiscale du patrimoine aussi bien dans la création de patrimoine que dans la transmission.

Pourquoi opter pour la SARL de famille en LMNP

La SARL de famille est une société commerciale composée d’un ou plusieurs membres d’une même famille. Elle peut être créée par des parents et leurs enfants, des frères et sœurs ou encore des oncles, tantes et cousins. La SARL de famille présente de nombreux avantages, notamment en termes de fiscalité. En effet, les bénéfices réalisés par la SARL de famille sont imposables à l’impôt sur le revenu au taux de l’impôt sur les sociétés, soit 33 %. La SARL de famille est donc un excellent moyen de réduire ses impôts lorsque l’on est imposable à hauteur du taux marginal.

De plus, la SARL de famille permet aux membres de la famille de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % sur leurs dividendes. Cet abattement s’applique également aux gains en capital réalisés lors de la cession des parts sociales de la SARL de famille. Ainsi, les membres de la famille peuvent réduire considérablement le montant de leurs impôts en optant pour une SARL de famille.

La SARL de famille est également avantageuse du point de vue de la succession. En effet, les parts sociales de la SARL de famille sont exonérées de droits de succession lorsqu’elles sont transmises à des descendants directs ou indirects. La SARL de famille est donc un excellent moyen de préserver son patrimoine.

SCI ou SARL de famille

Contrairement à la SCI, la SARL de famille permet aux associés de bénéficier du régime LMNP et de ses avantages fiscaux. En plus de la défiscalisation des revenus grâce à l’amortissement LMNP, la SARL de famille propose un régime des plus-values immobilières avantageux. En effet, les plus-values immobilières réalisées par la SARL de famille sont exonérées d’impôt sur le revenu à hauteur de 40 %. La SARL familiale est donc un excellent moyen de se constituer un patrimoine immobilier.

Investir en LMNP via une SCI ne présente pas particulièrement d’avantage car le statut fiscal LMNP ne pourra pas être appliqué. C’est pour cette raison que les conseillers en gestion de patrimoine orientent plutôt les investisseur vers un achat en nom propre ou en SARL de famille.

Qu’est que le statut LMNP

Le statut LMNP est un régime fiscal avantageux pour les investisseurs en immobilier locatif. Ce régime permet aux propriétaires de bénéficier d’une déduction fiscale sur leurs revenus locatifs. En outre, les propriétaires peuvent choisir de déduire leurs frais d’emprunt et de gestion locative. Cela signifie que les propriétaires peuvent réaliser des économies importantes sur leur impôt sur le revenu.

Le statut LMNP est particulièrement avantageux pour les propriétaires qui ont plusieurs biens immobiliers. Ces propriétaires peuvent déduire leurs frais d’emprunt et de gestion locative sur l’ensemble de leur portefeuille immobilier. De plus le statut LMNP permet soit de bénéficier d’un amortissement soit d’un abattement fiscal de 50% sur les loyers selon le choix du régime fiscal : Micro-BIC ou Réel

Régime Micro-Bic ou Régime réel ?

Le régime micro-BIC est un régime fiscal avantageux pour les propriétaires de petits biens immobiliers. Ce régime permet aux propriétaires de bénéficier d’une déduction fiscale sur leurs revenus locatifs. En outre, les propriétaires peuvent choisir de déduire leurs frais d’emprunt et de gestion locative. Cela signifie que les propriétaires peuvent réaliser des économies importantes sur leur impôt sur le revenu. En effet en résidences de services ils profiteront d’un abattement fiscal de 50%.

Le régime réel lmnp est quant à lui un régime fiscal plus avantageux pour les propriétaires de grands biens immobiliers. Ce régime permet aux propriétaires de bénéficier d’une déduction fiscale sur leurs revenus locatifs. En outre, les propriétaires peuvent choisir de déduire leurs frais d’emprunt et de gestion locative. Cela signifie que les propriétaires peuvent réaliser des économies importantes sur leur impôt sur le revenu.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Comment revendre un appartement LMNP ?

Un LMNP c’est quoi ?

Le LMNP est une location meublée non professionnelle. Ce type de bien est souvent choisi par les investisseurs pour son potentiel de rentabilité et de revente intéressant. La revente d’un appartement LMNP peut être un excellent moyen de réaliser une plus-value intéressante. Cependant, il est important de bien se renseigner avant de se lancer dans ce type d’investissement.

Il existe différents types de LMNP : les résidences étudiantes, les résidences de tourisme et les résidences de services. Chacun d’entre eux présente des avantages et des inconvénients qui doivent être pris en compte avant de se décider.

Pourquoi des propriétaires décident de revendre leur LMNP ?

Lorsqu’un particulier achète un appartement en résidence gérée, il profite d’un amortissement pendant plusieurs années. Investir en LMNP permettra en effet à l’investisseur de profiter d’un avantage fiscal. Cependant après 9 ans (pour le Censi-Bouvard) et environ 15 ans pour le LMNP classique, l’avantage fiscal se réduit. Il devient donc pertinent de faire un arbitrage et d’envisager une revente de votre bien. Il existe différentes raisons qui peuvent pousser les propriétaires à vendre leur LMNP. Parfois, c’est parce qu’ils ont besoin de liquidités et que la revente de leur bien leur permettra d’obtenir une somme d’argent intéressante. Mais revendre un LMNP est principalement un arbitrage pour revendre une fois que la plus grande partie de l’avantage fiscal ait été perçue par le propriétaire pour éventuellement racheter à nouveau en LMNP et profiter une nouvelle fois de l’avantage fiscal de ce statut.

Dans tous les cas, il est important de bien se renseigner avant de vendre un LMNP. En effet, la revente d’un LMNP n’est pas toujours aussi simple qu’il y paraît et il existe différentes procédures à suivre. Il est préférable de se rapprocher d’un professionnel des résidences de services comme Lmnp.com pour être conseiller par des experts.

Comment revendre son LMNP ?

La revente d’un LMNP se fait généralement via une agence immobilière spécialisée en LMNP dans les résidences de services. Il est important de bien choisir son intermédiaire pour être sûr que la vente se fasse dans les meilleures conditions possibles. Il faudra dans premier temps demander une estimation de votre bien, pour cela vous devrez fournir des documents : bail commercial, dernière facture de loyers etc.Avec ces éléments, l’agence immobilière pourra vous transmettre une estimation net vendeur.

Quand dois je revendre mon LMNP ?

La revente d’un LMNP se fait généralement après plusieurs années, une fois que l’avantage fiscal a été perçu par le propriétaire. En effet, il est important de bien calculer son investissement et de ne pas se précipiter pour réaliser une plus-value. Tout dépendra du bien et du statut fiscal que l’investisseur aura mis en place. Le moment de la revente optimal n’est pas le même lorsque le propriétaire à bénéficier du régime Censi-Bouvard ou du régime réel.

Qui contacter pour obtenir une estimation de revente de LMNP ?

Lmnp.com est une agence immobilière spécialisée en résidences de services de type LMNP et pourra donc vous faire une estimation rapide de votre bien immobilier. Pour cela il vous suffit de compléter le formulaire de la rubrique Revendre mon LMNP et vous pourrez ainsi obtenir une estimation rapide de votre appartement LMNP avec nos experts en Loueur Meublé.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

C’est quoi la défiscalisation LMNP

Définition du LMNP

Le LMNP est un statut juridique qui permet aux propriétaires de louer leurs biens meublés à des particuliers. Ce type de location est soumis à la loi du 21 juillet 1989, qui encadre les conditions de location meublée. En vertu de cette loi, les propriétaires de biens meublés peuvent bénéficier d’avantages fiscaux importants.

Quels sont les différents statuts LMNP ?

Il existe deux principaux statuts LMNP : le régime micro-BIC et le régime réel. Le premier est destiné aux propriétaires qui louent des chambres d’hôtes ou des gîtes, tandis que le second est plus adapté aux propriétaires de résidences de tourisme ou de village club. Les propriétaires peuvent choisir le statut qui leur convient le mieux en fonction de leurs activités et de leurs objectifs.

Le défiscalisation pure avec le Censi-Bouvard

Le statut Censi-Bouvard a été créé en 2009 pour encourager la défiscalisation des investissements locatifs meublés. Ce dispositif est particulièrement intéressant car il permet de réduire ses impôts jusqu’à 11 % du montant de l’investissement. Il est également possible de louer son bien à des tiers, ce qui vous permettra de percevoir des revenus complémentaires.

Les obligations du statut Censi-bouvard ?

Pour bénéficier du statut Censi-Bouvard, il est nécessaire de respecter certaines conditions. Tout d’abord, le propriétaire doit s’engager à louer son bien meublé pendant au moins neuf ans. Ensuite, le bien doit être situé dans une zone éligible au dispositif, c’est-à-dire une zone tendue ou une zone de revitalisation rurale. Enfin, le propriétaire doit choisir un bail commercial et souscrire une assurance loyers impayés.

Faire du Censi-Bouvard en achetant à la montagne ou à la mer, c’est possible !

Si vous souhaitez profiter du dispositif Censi-Bouvard en achetant un bien immobilier à la montagne, sachez que c’est possible. En effet, de nombreuses résidences de tourisme et village club ont été éligibles au dispositif Censi-Bouvard. Ainsi, en achetant un bien immobilier dans une station de ski, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 11 % du montant de l’investissement. C’est le même principe pour les résidences en bord de mer, vous pouvez investir en Bouvard et bénéficier d’une réduction d’impôt jusqu’à 11 % du montant de votre investissement.

Comment choisir le meilleur statut fiscal pour son LMNP ?

Le choix du statut fiscal dépendra principalement de votre activité et de vos objectifs. Si vous souhaitez investir dans un bien meublé pour le louer à des tiers, vous trouverez des lots en résidences de services sur notre plateforme lmnp.com et vous pouvez nous contacter pour obtenir un rendez-vous gratuit et recevoir des propositions de résidences.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNPTagged

5 bonnes raisons d’investir en LMNP en 2019

Le statut LMNP (loueur meublé non professionnel) est un statut fiscal qui permet de réduire son impôt. Vous pouvez profiter de ce statut en investissant dans des résidences de services : EHPAD, résidence étudiante, résidence sénior et résidence de tourisme. Un gestionnaire s’occupe du remplissage de la résidence et des locataires/résidents et l’investisseur signe un bail commercial qui lui permet de recevoir un loyer trimestriel. Alors pourquoi 2019 est la bonne année pour investir en LMNP ?

L’insécurité des marchés financier

On assiste actuellement à une crise économique et politique en France, en Europe et dans le monde. Les marchés financiers ont envoyé des signaux négatifs avec de fortes baisses, mais il est possible que cette situation stagne voir s’accentue. Imaginez qu’une crise financière comme en 2008 se reproduise en 2019, avec des États plus fragiles. L’investissement dans la pierre est donc une façon de diversifier votre patrimoine en le sécurisant pour ne pas être soumis à l’évolution incertaine d’un cours de bourse.

La fiscalité du statut LMNP en régime réel

Le statut LMNP permet d’investir dans la pierre, dans des établissements spécialisés (EHPAD, résidences sénior etc.) et de profiter de l’amortissement (régime réel) de votre bien sur vos loyers. Concrètement vous devrez payer beaucoup moins d’impôts sur vos loyers car ils ne seront pas considérés comme des revenus fonciers mais comme des bénéfices industriels et commerciaux. Il est important de sélectionner un programme de qualité, avec un gestionnaire reconnu et un bail commercial sécurisé.

Le bail commercial, fonctionnement et avantages

Pour devenir propriétaire d’une chambre EHPAD ou d’une chambre étudiante, vous devez signer un bail commercial avec le gestionnaire de l’établissement. Ce bail commercial vous garantira le versement de vos loyers chaque trimestre, que votre logement soit loué ou pas. Vous saurez qui paye les travaux dans la résidence, et les différentes taxes. On vous indiquera de quelle façon vos loyers seront revalorisés : indice ICC, indice EHPAD etc. Le bail commercial est le contrat qui définit tous les contours de votre placement et il vous offre une visibilité sur plusieurs années.

Un loyer rapide et pas de TVA

En investissant dans l’ancien (programme existant), vous rachetez la chambre ou l’appartement d’une personne qui a déjà profité de l’amortissement au cours des précédentes années. En rachetant son bien l’avantage fiscal redémarre et vous pouvez l’amortir comme la première fois. Le passage chez le notaire peut intervenir dans les 3 mois qui suivent la signature du bail commercial, et dès que l’acte authentique sera validé chez le notaire vous pourrez percevoir vos premiers loyers trimestriels. Ce placement permet de faire travailler rapidement  votre argent. De plus sur de l’ancien il n’y a pas de TVA sur l’immobilier, cela vous permet de ne pas geler votre argent en attendant la livraison d’une résidence comme c’est le cas en VEFA.

Le rendement annuel est garantit

Pour chaque programme et chaque lot que l’on vous proposera, un rendement annuel sera affiché, il est très précis. Ce rendement vous permet de savoir quel loyer annuel vous allez percevoir (à l’euro près). Si par exemple vous achetez une chambre EHPAD à 100’000€HT et que le bail commercial stipule un rendement annuel de 4,2%, vous percevrez 4’200€ chaque année. Ce loyer sera versé de façon trimestriel. Pendant toute la durée du bail commercial vous connaîtrez le montant de votre loyer annuel et vous pourrez également appliquez les revalorisation locatives selon l’indice utilisé.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Comment revendre sa chambre EHPAD en 2019 ?

La création du Censi-Bouvard en décembre 2009

L’instruction du 29 décembre 2009 proposait aux contribuables français de réduire leur imposition  par le biais du statut Censi-Bouvard. Le taux de défiscalisation était fixé à cette époque à 25% du montant que vous investissiez en 2009 et 2010 en contrepartie de louer un logement meublé pendant 9 ans. Pour les premiers investisseurs en LMNP qui ont profité du Censi-Bouvard, ce dernier vient d’arriver à son terme et donc la réduction fiscale dont vous avez bénéficié il y a 9 ans ne sera plus.

Pourquoi revendre votre chambre EHPAD aujourd’hui ?

Pour profiter du statut Censi-Bouvard en 2009 vous avez opté pour un abattement de 50% (micro-BIC) sur vos revenus locatifs car il n’est pas possible de cumuler le régime réel simplifié et le Censi-Bouvard. Aujourd’hui vous détenez un bien qui vous a permis de réduire vos impôts pendant 9 ans et vous désirez le revendre, comment procéder ?

Revendre une chambre, d’accord mais comment s’y prendre ?

Il est quasiment impossible de revendre une chambre EHPAD par ses propres moyens. En effet c’est un support spécifique (le statut LMNP est peu connu) et le secteur des résidences médicalisées bien que connu de tous sur la partie placement d’un proche en établissement, l’aspect financier est cependant encore atypique pour beaucoup de particuliers qui ne connaissent pas cet investissement. Il sera donc préférable de passer par un spécialiste pour revendre rapidement et facilement votre actif immobilier !

Quelle société je peux contacter pour revendre ma chambre EHPAD rapidement ?

Notre plateforme est spécialisée en LMNP et vous pouvez donc déposer vos coordonnées dans le formulaire ci-dessous afin que nous vous contactions. Si cependant vous souhaitez solliciter une structure spécialisée en revente de chambre EHPAD, vous pourrez recevoir une estimation en 24h et les reventes sont souvent effectives en moins de 2 mois par son intermédiaire. Cliquez sur le lien suivant pour déposer vos coordonnées auprès de cet expert de la revente de chambre EHPAD 

=> Revente EHPAD

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Devenir propriétaire grâce à la réduction d’impôts

Selon les dispositifs, le type de bien immobilier qui donne droit à la réduction et le mécanisme de la réduction varient. L’ouverture a une réduction et son fonctionnement varie de dispositif en dispositif. Les démarches peuvent être assez difficile, d’où la nécessité de se renseigner auprès d’un cabinet de défiscalisation. Celui-ci étudiera le dispositif adapté à votre cas. Voici les dispositifs permettant de jouir de cette réduction d’impôt.

Les lois qui vous permettent d’investir pour réduire vos impôts

Vous souhaitez développer votre patrimoine tout en réduisant vos impôts ? Sachez qu’il existe en France de nombreuses lois de défiscalisation qui vous permettront de faire un investissement immobilier tout en faisant de grosses économies sur vos impôts. Voici quelques lois qui pourraient bien vous intéresser si vous cherchez à investir en France et outre mer.

La réduction par la loi Pinel

Le type de bien immobilier concerné : cette réduction est effective pour un Investissement locatif neuf, ou un bien à louer non meublé.

La réduction obtenue : vous pouvez vous attendre à une diminution à hauteur de 54 000 € de réduction d’impôt en Métropole ou jusqu’à 87 000 € en Outre-mer sur une période de 9 ans.

La loi Bouvard-Censi

Le type de bien immobilier concerné : le bien concerné est le meublé en résidence services

La réduction obtenue : la réduction peut atteindre 33 000 € sur 9 ans

LMP

Le type de bien immobilier concerné : il s’agit d’un bien immobilier neuf ou ancien. Le plus intéressant serait une résidence médicalisée ou de loisir

La réduction obtenue : il n’y a pas de limite dans la réduction de l’impôt.
Une déduction est effectuée sur l’ISF
Lors de l’achat d’un bien la TVA est récupérée.

LMNP

Le type de bien immobilier concerné : de même que la précédente, le bien inclus dans cette réduction est le neuf ou l’ancien, et idéalement une résidence médicalisée ou de loisir.

La réduction obtenue : Les charges sur les revenus locatifs sont déduits, de même qu’une partie de la valeur du bien des revenus locatifs.
En achetant un bien, vous pouvez également récupérer la TVA.

La loi Girardin

Le type de bien immobilier concerné : ce dispositif s’applique à un bien immobilier meublé et mis en location. Dans les DOM-TOM, cette loi s’applique au bien neuf.

La réduction obtenue : La réduction se réalise par la déduction des impôts allant de 26 % à 39 % de la valeur du bien acheté. Un plafond est fixé selon la surface du bien.

La loi Malraux

Le type de bien immobilier concerné : la loi Malraux ne touche que l’immobilier ancien, qui nécessite des travaux.

La réduction obtenue : la réduction est limité à 120 000€ sur une période de 4 ans.

Monuments Historiques

Le type de bien immobilier concerné : seul l’immobilier ancien avec des travaux à réaliser bénéficie de cette réduction.

La réduction obtenue : la réduction d’impôt n’a aucune limite. Vous pouvez réaliser une imputation à votre revenu global le montant des travaux. Il faut noter que cela n’a aucune limite toutefois le revenu foncier n’entre pas en considération.

En cas de déficit foncier, il est bon à savoir que si le taux d’imposition enregistre une augmentation, les impôts seront réduits. Pour une meilleure optimisation fiscale, pensez à passer par un cabinet en gestion de patrimoine qui pourra vous conseiller, vous guider et vous suivre afin de faire le meilleur placement.

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

Credit senior : négocier son prêt à plus de 65 ans

L’étude de la banque ou de la société de courtage pour accepter un crédit immobilier repose sur 3 critères :

  • Qui souhaite devenir propriétaire ?
  • Comment est-ce qu’il achète ? A-t-il un apport personnel ? Quel est son taux d’endettement ? Pour quelle durée emprunte-t-il ?
  • Quel bien immobilier achète-t-il ? Est-ce une résidence principale ? Une résidence locative ? Quel est l’emplacement et la qualité du logement ?

Dans le cas d’un crédit senior, la question du « quoi » sera analysée : change-t-il de résidence principale ? Achète-t-il pour devenir propriétaire d’une résidence secondaire ? Est-ce un investissement locatif et patrimonial ? Il y a-t-il de gros travaux à réaliser ?

Le credit immobilier senior est devenu une réalité : le parcours résidentiel a vraiment évolué. Le senior se montre moins hésitant à revendre son logement familial afin d’acquérir une nouvelle résidence pouvant mieux correspondre à son nouveau style de vie ou tout simplement à ses goûts.

On peut notamment voir des projets qui financent le changement d’une maison à un appartement possédant une terrasse dans le but d’être plus proche d’un centre-ville, des services, transports et infrastructures et d’avoir moins à s’occuper de l’entretien de la maison.

La question du « comment » se veut également très importante pour la banque et le senior.

Si comme le plus souvent, le senior effectue un financement de son acquisition immobilière par le biais d’un crédit relais, il existe certaines précautions à prendre. Pour rappel, le pret relais est un credit in fine : le capital emprunté et/ou les intérêts ne sont à rembourser que lorsque le bien immobilier est vendu.

Un prêt relais finance en général 70 % de la valeur du bien immobilier en vente. Il y a donc une sécurité de 30 %, qui sécurise la banque comme le senior, car elle offre le moyen de préserver une marge de négociation afin de réduire le prix de vente du bien sans que ne soit mis en danger le montage du financement initial.

Au moment de la vente du logement, l’emprunteur senior doit effectuer un remboursement du capital qu’il a emprunté ainsi que les intérêts, dans le cas où la banque a recommandé l’option capital et intérêts in fine. Et uniquement le capital, si le senior de plus de 65 ans a payé tous les mois les intérêts du crédit relais. Ainsi, le client senior peut acheter un nouveau logement sans qu’il ne doive attendre la revente de son bien, et peut compléter s’il le souhaite avec un apport ou un crédit supplémentaire.

Et l’assurance emprunteur dans tout ça ?

Il s’agit là d’un point où il faut rester vigilant. Il faut savoir qu’il existe sur le marché des assurances de prêt immobilier des contrats spécifiques aux seniors pouvant bien souvent être souscrits à partir de l’âge de 65 ans et jusqu’à l’âge de 80 ans. Ceux-ci peuvent couvrir l’emprunteur senior jusqu’à l’âge de 85 ans. Là où il faut faire attention, c’est qu’il existe des limites dans chaque couverture proposée : certains contrats ne peuvent par exemple couvrir que le décès suite à un accident. Les conditions générales et les conditions particulières sont donc à regarder de près.

 

Il ne faut pas hésiter à mettre en concurrence le contrat assurance credit senior proposé par la banque avec les contrats des compagnies d’assurance dans le cadre d’une délégation d’assurance. Ces contrats sont établis en fonction du profil de l’emprunteur senior et peuvent présenter, selon les assureurs, une meilleure protection comme un tarif plus bas.

Souscrire un prêt en complément

Pour finir, parlons du prêt amortissable. Le senior peut l’utiliser dans le cas où l’apport complémentaire au crédit relais n’est pas suffisant pour couvrir la totalité de l’achat du bien immobilier et les frais annexes étant liés. Il sera question d’une durée maximale à ne pas dépasser. Un senior de 65 ans peut souscrire un crédit en complément de son crédit relais sur une durée maximale de 20 ans. Ce délai peut être diminué selon les réponses données par le senior dans le questionnaire de santé de l’assurance de prêt car elle peut ne pas accepter de garantir certains risques de santé sur une période trop longue. Son coût peut également être majoré…

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé

    (Vous pouvez sélectionner plusieurs catégories)

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.
Champs obligatoires *

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% Gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé


« Conformément à la loi « informatique et liberté » et à notre Politique de Confidentialité vous pouvez exercer votre droit d’accès, d’information, de rectification, de modification et d’effacement des données vous concernant. »

Posted in Blog LMNP

LMNP et LMP : Les différences

Le statut de Loueur Meublé est extrêmement avantageux tant au niveau du rendement que de la fiscalité. Le statut LMNP concerne une grande partie des investisseurs en meublé. En effet, le statut de loueur meublé professionnel s’adresse à ceux qui en ont fait leur activité professionnelle principale. 

Quels sont les critères pour être éligible au LMP ?

Sur le principe, c’est le montant des recettes locatives qui va déterminer dans quelle catégorie le propriétaire va se situer. En effet, lorsque les revenus locatifs LMP sont supérieurs à 23.000 euros annuels et représentent un montant supérieur à la somme des revenus du foyer fiscal, le détenteur du bien entre dans la catégorie des professionnels et peut donc jouir du régime LMP. Pour cela, il devra s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés. 

La fiscalité similaire de ces deux statuts

Qu’il s’agisse du LMP ou du LMNP, le régime fiscal est sensiblement le même en principe. En effet, dans les deux catégories, les recettes locatives sont soumises au régime des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et non des revenus fonciers. Deux possibilités peuvent apparaitre : 

  • Si les revenus locatifs sont inférieurs à 32.100 euros annuels, le régime des micro BIC sera mis en œuvre. Cela signifie qu’un abattement de 50% s’appliquera automatiquement. Ainsi, le propriétaire ne sera imposé que sur la moitié des loyers qu’il aura perçus dans l’année. 

 

  • Si les revenus locatifs sont supérieurs à 32.100 euros, le propriétaire sera éligible au régime réel des BIC. Dans ce cas de figure, l’investisseur pourra amortir son bien, en fonction de sa durée de vie estimée, mais aussi déduire de ses impôts les charges qui lui incombent (éventuels intérêts d’emprunt, frais de notaire, taxe foncière…). 

Les avantages du LMP par rapport au LMNP

En matière de plus-value : le régime LMP est nettement plus avantageux que le statut de non professionnel. En effet, le propriétaire jouissant du LMP pourra bénéficier de la plus-value des professionnels. Ainsi, au bout de 5 années de détention du bien si les recettes locatives ne dépassent pas 90.000 euros, le propriétaire souhaitant revendre son bien ne sera pas imposé sur la plus-value. En LMNP, il faut 30 ans de détention pour que la plus-value soit exonérée.  

 

En matière de déficits : en LMP, les déficits locatifs (si les revenus locatifs sont inférieurs aux charges) peuvent être imputés sur le revenu global. En LMNP, les déficits ne pourront être imputés que sur les revenus de la même catégorie pendant une durée maximale de 10 ans. 

 

En matière d’Impôt Sur la Fortune : il faut savoir qu’en LMP, le montant des biens acquis au titre de ce statut sort de l’assiette de l’ISF. 

Bien que le statut LMP semble attrayant, il implique certaines contraintes administratives qui ne sont pas négligeables quand on n’est pas professionnel. Il faudra ainsi s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés et s’acquitter des obligations comptables et déclaratives des entreprises. 

Nous contacter pour investir

✅ + de 500 clients nous ont fait confiance

✅ 1 client sur 3 nous a recontacté pour acheter une seconde fois

✅ un service 100% gratuit (aucun honoraire)

+ 12 ans d’expérience en loueur meublé